Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

4 novembre 2005 5 04 /11 /novembre /2005 00:00

   La Bible - ou "Livre" - est dans le monde  l'ouvrage écrit à la fois le plus ancien (ayant donné son nom aux livres et aux bibliothèques) et le plus répandu (plus d'un milliard d'exemplaires, même s'il y a beaucoup moins de lecteurs assidus...)

   L'écriture de la Bible a commencé vraisemblablement vers le 8° siècle av. JC  et, dès son origine son texte est considéré comme ayant une inspiration divine.  L'Ancien Testament est d'ailleurs toujours sacré pour les juifs, qui l'utilisent en permanence et conservent la Torah dans un tabernacle de leurs synagogues... Pour les chrétiens,  l'Ancien Testament   et le Nouveau Testament n'ont jamais vraiment été sacrés (stricto sensu), mais ont toujours été des textes de référence, dont il n'était pas question de contester les témoignages jusqu'au 20° siècle. Le Pape Pie X condamne encore le "modernisme" en 1907...

   Mais ce modernisme était apparu depuis déjà plusieurs siècles, puisque l'oratorien Richard Simon avait écrit une "Histoire critique du Vieux Testament" en 1678 et une "Histoire critique du Nouveau Testament en 1689"... Mais ses travaux avaient été condamnés par Bossuet, et il fallut attendre Renan avec sa "Vie de Jésus" en 1863 pour que l'exégèse chrétienne reprenne... Depuis lors, et notamment depuis le Concile Vatican II 1962-1965, l'exégèse de la Bible n'a cessé de se développer...

   Il en résulte que la Bible n'est plus considérée comme un fondement intangible de l'Histoire, mais seulement comme un témoignage de Foi, où les "histoires" ne sont plus "l'Histoire" mais seulement  les souvenirs d'un temps où on éclairait des populations "incultes" par des récits à leur portée, au même titre que les peintures et sculptures des églises et cathédrales... D'ailleurs, le plus souvent, les textes de l'Ancien Testament sont emprntés à un fonds commun du Moyen -Orient remontant à 3 ou 4 millénaires av JC, comme le Déluge venu de Chaldée, ou l'Histoire de Joseph et de ses frères inspirée par une vieille tradition égyptienne... De même, pour le Nouveau Testament, des études ont montré qu'à peine 10 % des paroles attribuées à Jésus sont authentiques et que de nombreux passages des Evangiles portent la marque d'événements postérieurs à Jésus, ce qui n'est pas surprenant puisqu'ils ont été écrits entre 70 et 110 , soit 40 à 70 ans après sa mort...

   La  conséquence est que, pour certains, la "Foi" est ébranlée ou même remise en cause : en effet, naguère, on avait la "foi du charbonnier", et on ne discutait pas... Maintenant, on réfléchit et on se pose beaucoup de questions, comme celle du rapport entre les religions, d'où les progrès de l'oecuménisme... Ou alors on refuse encore le modernisme, comme le font les "créationnistes" qui ne veulent pas entendre parler du darwinisme (l'homme descendrait du singe ?...et Adam alors ?). .. Ou enfin on rejette tout et on se veut athée, ou agnostique; ou scientiste... Mais en réalité, pour chacun, notamment à l'article de la mort, tout n'est pas si simple...

   Alors ?

Bibliographie (sommaire) :

Soler - L'invention du monothéisme  Ed. de Fallois

Finkelstein et Silberman La Bible dévoilée Ed. Bayard

Mordillat et Prieur Jésus après Jésus Ed. du  Seuil

Geza Vermes L'Evangile des origines  Ed. Bayard                                                                                               

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Religion
commenter cet article

commentaires