Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

23 octobre 2007 2 23 /10 /octobre /2007 23:14
   Occultées par les élections en Pologne, les élections en Suisse n'ont pas vraiment défrayé la chronique le dimanche 21 octobre dernier... Et pourtant dans ce pays réputé calme et à l'écart des grands mouvements politiques, elles ont été marquées par une vague nettement "populiste" - à la fois xénophobe et anti-européenne - alors que le "populisme" refluait en Pologne , pays marqué à travers l'histoire par des déchirements politiques...

   Or la Suisse a apparemment tout pour être heureuse... Elle n'a pas connu de conflits majeurs depuis les débuts de sa Confédération de cantons qui avait conquis son indépendance contre les Habsbourgs d'Autriche au début du ...14ème siècle. Et cette paix relative lui a non seulement apporté une prospérité durable, mais aussi une puissance militaire non négligeable puisqu'elle a longtemps fourni des mercenaires aux puissances européennes... Mais après la victoire de Novare (1513) et la défaite de Marignan (1515) contre les Français de François 1er, elle a conclu une "paix perpétuelle" avec la France et renoncé alors à toute intervention extérieure... Son indépendance, solennellement reconnue aux Traités de Wesphalie (1648), ne fut troublée que par les guerres dites "napoléoniennes" (1799-1814), mais le Congrès de Vienne (1815) fixa définitivement son statut international lui garantissant la neutrelité et l'inviolabilité de son territoire... Et elle restera effectivement neutre - malgré quelques difficultés - dans les grandes guerres successives 1870-71, 1914-18 et 1939-45... Cette neutralité lui a valu d'ailleurs d'héberger des organismes internationaux : bien sûr la Croix-Rouge, fondée par le Suisse Henri Dunant (avec son drapeau inversant les couleurs de celui de la Confédération...), mais aussi l'Organisation Internationale du Travail (OIT), l'Union Internationale des Télécommunications (UIT), le Groupement des tarifs douaniers (sigle anglais GATT) siégeant à Genève - ainsi que l'Union Postale Universelle (UPU) siégeant à Berne... Choisie pour pour accueillir la Société des Nations (SDN) à Genève, elle refusera néanmoins d'adhérer à l'Organisation des Nations Unies (ONU) en 1945, comme elle restera délibérément à l'écart de la Communauté Européenne jusqu'en 1992...

   En effet, à cette date, la Suisse fut tentée parl'Europe puisqu'elle formula une demande d'adhésion, notamment à l'initiative d'un Parti socialiste alors dominant...Mais il s'agissait alors seulement d'une "Europe des 12" comprenant seulement des pays "occidentaux"... Or, depuis lors, la Communauté Européenne s'est élargie aux "pays de l'est" ... et la Suisse, déjà traditionnellement rigoureuse pour l'accès à son territoire et à sa ...nationalité", est manifestement hostile à un "espace Schoengen", où une libre circulation des personnes et des biens pourrait lui valoir une "immigration" inacceptable pour des motifs à la fois "quantitatifs" et ..."qualitatifs"... Il en résulte que le Parti "populiste" du milliardaire Christophe Blocher a pu devenir le 1er Parti suisse (29%, soit 3% de plus qu'en 2003) aux élections du 21 octobre 2007, en proclamant "qu'il fallair renoncer à la funeste demande d'adhésion"... et en ajoutant que "l'Union Européenne a bien changé ces dernières années...Où s'arrêtera-t-elle?... Des Etats comme la Turquie, le Maroc ou la Tunisie vont-ils bientôt faire partie de l'Espace européen ?"...Or la Suisse ne veut certainement pas que des "étrangers" viennent manger son gâteau...pour ne pas dire ses ..."petits suisses"...

   Ainsi on comprend mieux que - le même jour - un pays dont de nombreux habitants, notamment ouvriers, "émigrent" comme la Pologne se détourne d'un "populisme" isolationniste, alors qu'un pays où les étrangers "n'immigrent pas" comme la Suisse se tourne vers le "populisme"...Repli sur soi ...ou la neutralité vécue comme "la Peur de l'Autre"...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Polit. internationale
commenter cet article

commentaires