Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

28 décembre 2005 3 28 /12 /décembre /2005 23:50

      La France est un pays tempéré... c'est bien connu... et même tellement connu qu'on en oublie qu'elle peut subir la froidure à l'image de cet hiver 2005... comme elle avait subi la canicule lors de l'été 2003 !

   En la circonstance, plutôt que de "seriner" sans cesse l'opinion publique avec un "réchauffement climatique" manifestement incertain, - et dans la mesure où on a également inventé le "principe de précaution" - on aurait été bien inspiré de prendre les dispositions nécessaires pour prévoir les risques d'un hiver froid et éviter ainsi un blocage des automobiles et des camions sur les routes et les autoroutes sans aide rapide et efficace...

 

   D'autres pays comme les Etats scandinaves - habitués, il est vrai, aux inconvénients du froid - pourraient se moquer des embarras des Français pour quelques centimètres de neige, s'il y avait de quoi rire... Mais il n'y a pas de quoi plaisanter, et il est même intolérable qu'à l'exception de quelques départements ayant appliqué un Plan Hiver (Lozère, Lot, Aveyron...) des gens soient restés, notamment sur les autoroutes, toute une nuit sans secours autre que l'aide de pompiers dévoués mais évidemment débordés (Lorraine , Normandie..)

   Ce n'est donc pas jouer les "Y-a-qu'à" que de demander la mise en place d'un Plan Froidure de novembre à mars chaque année au niveau départemental ou interdépartemental dans toute la France, avec quelques dispositions simples :

   - Installation de Centres de secours aux endroits stratégiques des routes principales et des autoroutes - notamment dans les "aires de repos" - en les dotant des moyens nécessaires : engins d'intervention (saleuses, chasse-neige, tracteurs, éventuellement grues) mais aussi abris ou tentes avec possibilité de chauffage, et des réserves de nourriture et de produits de secours...

   - Mise en réseau des informations en liaison avec les services de la météorologie, permettant d'interdire en temps utile à la circulation les voies exposées et, si besoin est , d'arrêter les automobiles et les camions non équipés en les dirigeant vers les Centres de secours - et, inversement de faciliter l'acheminement des moyens d'intervention...

   - Organiser des campagnes et même des stages de formation aux comportements nécessaires en période de froid : conduite sur neige et verglas, equipement des véhicules en couvertures, rations alimentaires et bouteilles isothermes...

 

   En somme, simplement de la prévoyance et du bon sens... Le philosophe français Descartes disait que "le bon sens est la chose du monde la mieux partagée"... Du monde, peut-être, mais certainement pas toujours en France... 

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Jacques Heurtault 29/12/2005 06:28

Je n'ai pas eu la même perception de ces évênnements. Il semblerait que des automobilistes "soucieux de gagner quelques centaines de mêtres" aient occupé les "bandes d'arret d'urgence" empêchant ainsi les véhicules de secours de progresser vers les endroits où leur présence est la plus utile. Pareillement, j'ai retenu que les tronçons d'autoroute ou de route à 4 voies les moins bien équipés étaient ceux gérés par l'Etat et non par des socités concessionnaires. Quand il fait mauvais temps, je ne prends pas ma voiture. Et je suis équipé de chaines pour la neige. Pareillement, je vais passer le Réveillon de la Saint-Sylvestre en province : j'ai prévu de rentrer LUNDI et non pas Dimanche. Etc. Mes informations sont-elles exactes? Je l'ignore. Par contre je suis certain d'être doté d'un solide bon sens