Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

12 janvier 2006 4 12 /01 /janvier /2006 15:21

   S'il est une recherche aussi constante que vaine pour les hommes, c'est bien l'origine du monde, car il n'y a jamais eu de résultat... Mais il n'est pas interdit de "s'amuser" à en connaître les raisons... Après "tout", il faut que "Genèse se passe"...

   Dans ce domaine comme dans d'autres, les hommes ont d'abord donné une réponse en dehors de toute "raison", qu'il s'agisse de magie, de superstition, ou de religion... Evidemment, on peut citer la Bible : "Au commencement, était le Verbe, et le Verbe était Dieu... Il créa le Ciel et la Terre, etc"... Et d'autres explications "divines" ont été données dès l'Antiquité, en Mésopotamie, Egypte, Grèce, Inde ou Chine... Mais ces explications théologiques ont reculé devant les progrès de la science...

   En effet, la Science, en étudiant les vestiges du passé, a pu marcher "à contre-temps", c'est-à-dire à "rebrousse-temps", du passé des hommes à celui de la Terre, puis à celui de l'Univers... au "point" qu'on en est arrivé à la phase jugée primordiale, il y a des milliards d'années : le "Big-Bang", où "Tout" est censé avoir commencé à partir de "Rien" : commencement de "l'Espace" à partir d'un "point" infinitésimal et puis expansion donnant poussières, galaxies, étoiles et planètes, etc... mais aussi commencement du "Temps" mis en valeur dans la Relativité d'Einstein comme la "quatrième dimension"... Oui, mais voilà : savants et théologiens - autrement dit la Physique et la Métaphysique - peuvent désormais s'interroger sur "l'avant-Big-Bang", c'est-à-dire sur "l'avant-espace" et "l'avant-temps" pour les uns... et "l'au-delà" pour les autres... L'anti-matière avant la matière (?)... ou Dieu (?) avant le monde...

   Ou alors, c'est l'esprit de l'homme qui est  en "cause"..., avec son souci de rechercher toujours les "causes" et les "effets", alors que "tout" échappe peut-être à la logique : "Tout" ou "Rien"... Un "point"...c'est "tout"...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Éric 13/01/2006 10:34

Pas de problème, j'accepte ton "cas de conscience" vis a vis de ce tableau de Courbet. A l'époque où il est sorti ça avait fait le même effet, comme quoi .... Mais avoue que c'était tentant ! Vu le titre de ton article.
Tout au début de mon blog j'avais fait un article sur l'avant "big-bang" , franchement j'étais content, j'avais étudié le côté philosophique, le côté scientifique et par une fausse manoeuvre sur over-blog, j'ai tout effacé. Dégouté et fatigué je n'ai plus voulu le reprendre. Et surprise, je retrouve le sujet sur ton blog alors du coup je vais essayer de développer cet article a nouveau. En ce moment j'ai beaucoup de soucis avec mon toit qui a été cassé par des incompétents et des excrocs, donc je n'ai pas trop de temps.
Tu ne peux pas échapper comme tu le dit dans ton article a la possibilité de dieu avant la création mais alors, la création de dieu avant la création du monde intervient obligatoirement a tout cartésien.
Je pense simplement pour ma part que le vide est une énergie infime mais la quantité de vide étant si grande qu'elle ne peut que se condenser en une onde énergétique qui appelle en se concentrant une autre onde plus énergétique encore et ceci de proche en proche pour créer un atome simple d'hydrogène qui est la quintessence même de l'énergie pure.
 L'agglutination des atomes d'hydrogène entre eux aboutissant aux métaux lourds, aux étoiles, à la vie. Nous sommes tous issu du vide et sommes intrinsèquement du vide. Toute matière est une énergie ondulatoire courte qui agglutinée nous donne l'apparence du solide. De la même façon qu'un faisceau lazer, agité a grande vitesse forme des figures complexes dans le ciel, nous ne sommes qu'une agitation fugitive. La nature détestant le vide tente de combler ce vide par une structure organisée et une lutte entre le cristallin et le chaos s'organise. Il faut trouver les bonnes harminiques pour comprendre le monde et la théorie des cordes tente de s'en approcher.
Si nous avions vraiment connaissance des énergies incommensurables qui nous entoure dans l'univers, nous serions paralysés par la peur. Heureusement nous n'en avons aucune conscience d'autant plus que notre ciel est bleu au lieu d'être noir.
Des gens font appel a dieu pour un oui ou pour un non ( quel que soit ce dieu ) mais, si ce dieu existe vraiment, a mon avis, il vaut mieux, être discret parce que nous ne sommes rien par rapport au reste, avoir la prétention d'appeler un type capable de faire un tel univers, c'est comme essayer de contenir l'éruption du Mont St Hélène dans une cloche en carton.
 Soyons humble.
Éric
PS je ne mets plus mon adresse e-mail en clair parce que ma boite à lettre est envahie de spam ( pas de la pub mais du spam c'est différent)

Jacques Heurtault 12/01/2006 23:09

Qu'est-ce qu'une "théorie"? Rien de plus simple, en vérité ...
1. On observe des faits, autrement appelés des phénomènes.
2. On émet une hypothèse de laquelle on déduit certaines choses qui décrivent les phénomènes puis qui décrivent "autre chose".
3. On se pose alors la question : est-ce que ma théorie (mon hypothèse) est correcte?
4. Si j'observe des phénomènes que je n'avais pas décelé avant l'élaboration de ma théorie, j'en déduis que ma théorie est bonne ... puisqu'elle m'a permis de découvrir d'autres phénomènes auxquels je n'avais pas pensé de prime abord.
5. Je pousse donc mon raisonnement un peu plus loin. J'ai alors besoin d'outils mathématiques de plus en plus élaborés pour "révéler" d'autres phénomènes que je n'avais pas, jusqu'à présent, pu observer.
6. Si j'observe effectivement ces phénomènes, j'en déduis que ma théorie est "encore bonne" ... jusqu'au jour où il faut revoir la théorie parce qu'elle ne permet pas d'observer ce que l'on espérait pouvoir observer.
7. La "Théorie du Big-Bang" subit cette "érosion". C'est un processus normal. Un jour viendra où on démontrera que c'est une théorie fausse ...
8. C'est d'ailleurs déjà fait : on a pu élaborer une théorie qui dépasse le Big-Bang. Mais pour cela, les mathématiciens ont eu besoin de onze dimensions alors qu'Einstein n'en a utilisé que quatre.
9. Nous évoluerions dans un univers à quatre dimensions qui cotoierait d'autres univers ... Là, je m'arrête car ça devient vraiment compliqué!
Humour :
J'ai une puce et elle saute quand je lui dit de sauter (phénomène)
Je lui coupe les patteset ...elle ne saute plus quand je lui dit, pourtant, de le faire!
Conclusion : "Quand on coupe les pattes d'une puce, elle devient sourde".   

Daumont Jean 12/01/2006 19:00

Désolé,  Eric... Votre illustration de Courbet - peintre réaliste ! - résume le sujet , sans pour autant ...l'épuiser ... Mais par respect pour certains de mes lecteurs  dont je connais les opinions,  j'ai préféré le supprimer...