Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

19 janvier 2006 4 19 /01 /janvier /2006 19:10

   La revue "Sciences et Avenir", dans son numéro de janvier 2006, évoque la découverte ou plutôt la "re-découverte" d'un texte pouvant remettre en cause la version traditionnelle de l'arrestation de Jésus, et par conséquent des conditions de sa condamnation : un Evangile attribué à Judas l'Iscariote, l'apôtre censé avoir "trahi" son Maître et devenu pour cette raison le modèle des traîtres...

   A priori, il n'y a rien de surprenant à ce que Judas ait pu écrire un "Evangile"... A l'époque, c'était en Judée une forme "littéraire" courante pour faire connaître la foi (le terme signifie d'ailleurs "Bonne Nouvelle"), au même titre que le "sermon" (plutôt destiné aux lettrés)  et la "parabole" (récit imagé pour les gens simples) dont Jésus avait  usé... Dans la 2ème moitié du 1er siècle, il y eut ainsi 34 Evangiles, dont 4 seulement furent reconnus au 3ème siècle sous l'appellation de "canoniques" (Marc, Mathieu, Luc et Jean), les autres ayant pour diverses raisons été écartés et tenus secrets comme non authentiques sous le nom "d'apocryphes" (les plus célèbres étant ceux de Thomas et Philippe)... Il est donc possible qu'il y ait eu un Evangile de Judas, et certains exégètes pensent même qu'il aurait inspiré un courant "gnostique" développé au 2ème siècle en Egypte : les "Caïnites"...

   Cet Evangile n'aurait pas été reconnu parce qu'il mettait en scène le Diable, apparaissant donc comme un "Anti -Dieu", ce qui l'apparentait à une tradition "dualiste" ayant longtemps perduré dans la monde oriental et méditerranéen (du Mazdéisme...au Catharisme...)... mais, après tout, Jésus lui-même est présenté aux prises avec Satan dans les Evangiles canoniques... De surcroît, il était difficile, pour l'Eglise des premiers siècles, de reconnaître un texte émanant ou inspiré de l'apôtre ayant trahi Jésus suivant la tradition...

   Or, "justement", cet Evangile dit de Judas donnerait une autre version de l'histoire de cette "trahison", à savoir que Judas n'aurait fait "qu'appliquer l'Ecriture", et n'aurait donc été "que l'instrument d'un dessein divin" où le sacrifice de Jésus était indispensable au rachat des hommes... Et dans ce sens, on peut même avoir de la commisération pour Judas, condamné ainsi à un mauvais rôle, alors que, somme toute, il avait été choisi par Jésus qui, en raison de sa double nature (divine et humaine) connaissait l'avenir et donc la future "trahison" de Judas, de même qu'il annonce plusieurs fois sa propre "Passion"...

   D'autres exégètes donnent aussi une autre explication : Judas était "l'Iscariote", ce qui pourrait signifier qu'il était à l'origine un "sicaire", à savoir un ancien membre des "Zélotes", c'est-à-dire des "extrêmistes" de l'époque qui voulaient chasser les occupants romains en multipliant les actions terroristes et les contraignaient ainsi à exercer une justice sévère... Judas aurait donc suivi Jésus en croyant qu'il serait le "Messie"...devant rétablir le "Royaume juif", alors que Jésus avait annoncé que "son royaume n'était pas de ce monde " et qu'il était venu préparer le "Royaume de Dieu"... Il l'aurait donc soit "livré" comme "traître à sa cause" - version retenue par l'Eglise-, soit... au contraire présenté comme un "libérateur", ce qui rendait Jésus dangereux - aussi bien pour les Romains que pour l'aristocratie juive plus ou moins "collaboratrice"... Et c'est Jésus qui aurait ... "trahi" son espoir en ne confondant pas ses détracteurs... D'où le suicide de Judas quand il s'aperçoit de son erreur...

   Judas n'aurait-il donc été "qu'une victime sacrificielle" dans le "dessein divin" de la rédemption du monde ? On peut au moins en conclure qu'il mérite l'indulgence...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Religion
commenter cet article

commentaires

Daumont Jean 24/09/2006 23:40

On trouve également une très bonne analyse du problème de l'Evangile de Juda dans le livre de James M. Robinson  "Les secrets de Juda" Ed. Michel Lafon 2006. L'analyse est précédée d'une introduction de Rémi Gounelle situant le problème dans le cadre de la floraison des Evangiles, des Vies des Apôtres et des Apocalypses du 1er au 3ème siècle, avant la "mise en ordre" des Conciles du 4ème siècle...

Jean-Christophe VERT 20/09/2006 16:47

L'information selon laquelle Judas a dénoncé Jesus sur ordre était déjà énnoncée (et donc prémonitoire) dans le très eau livre d'Eric Eric-Emmanuel Schmitt   "l'évangile selon Pilate" à lire absolument mais dans sa version roman pas dans sa version théatre.

ZUNINO 30/04/2006 00:17

IL Y A QUATRE EVANGILE DANS LA BIBLE IL INTERESSANT DE SAVOIR QUE DANS LE LIVRE D EZECHIEL ET DANS L APOCALYPSE DE JEAN ;TOUS LES DEUX VOIENT  QUATRES REPRESANTATIONS LA FASSE DE LION C EST JESUS LE ROI  , LE ROYAUME  CEST L EVANGILE DE MATTHIEU ; LA FASSE DE BOEUF C EST JESUS LE SERVITEUR C EST L EVANGILE DE MARC ; LA FASSE D  HOMME C EST JESUS LE FILS DE L HOMME DANS CET EVANGILE JESUS EMPLOI SOUVANT L EXPRESSION  LE FILS DE L HOMME ET LA FASSE D AIGLE C EST JESUS LE FILS DE  DIEU JEAN LE PRESANTE COMME LE FILS DE DIEU L AIGLE EST LE ROI DU CIEL ; LES EVANGILES FORME UN TOUT QUATRE ASPEC DE JESUS CHRIST ; LE ROI ,LE SERVITEUR ; JESUS L HOMME PARFAIT  ,ET JESUS LE FILS DE DIEU MAIS SURTOUT JESUS DIEU C EST LUI LE DIEU VERITABLE ET LA VIE ETERNELLE ;DIEU VEILLE SUR SA PAROLE C EST SA PAROLE ET IL NE SE CONTREDIT PAS ; QUE SE SOIT  CE SOIT DISSANT EVANGILE DE JUDA OU LE DAVENCI CODE LEUR BUT ET DE FAIRE CROIRE QUE JESUS N EST PAS LE SAUVEUR ; MAIS SA N ENPECHERA PAS DIEU DE CONFIRMER SA PAROLE LA BIBLE ONS A PAS BESOIN D UN AUTRE EVANGILE PAUL A DIT SI UN ANGE DU CIEL OU MOI MEME VOUS PRECHE UN AUTRE EVANGILE QUE JE SOIT ANATHEME  . IL  Y A 66 LIVRE DANS LA BIBLE SA SUFIT SI DIEU AVAIS VOULU UN AUTRE EVANGILE IL NOUS L AURAIS D ONNER DEPUI LONGTEMP IL VEILLE SUR SA PAROLE . 

Thomas 17/04/2006 12:50

les pêcheurs sont pardonnés il me semble...je n'aime pas la forme de votre discours. Après, tout les points de vue se discutent

Grégory Goarin 09/04/2006 21:02

Pour ma part, je n'y crois pas, cela doit être une erreur d'interprétation car plusieurs canons ont reconnu l'authenticité de la Bible. 4 évangiles ont été écrit et des prophéties avaient annoncé que le Christ serait trahi bien que Juda le fasse.
On ne peut pas remettre en cause l'authenticité de la Bible car ce qu'il est écrit s'est réalisé à coups sûr. Par exemple, reprenez Matthieu 24 ou 1 Corinthiens 3 qui annonce ce qui arriverait dans les derniers jours c'est qui ressemble bien sûr à ce qu'il se passe à notre époque.
De plus, s'avancer en disant de tels choses est grave et c'est pêcher contre Dieu et Jésus.
En tout cas, rien ne me fera douter de l'authenticité de la Bible qui a été prouvé à plusioeurs reprises.