Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 00:38
  C'est maintenant un "lieu commun" de dénoncer l'intervention de l'Homme dans la Nature, et l'Ecologie est d'ailleurs née du souci de défendre la Nature, s'il le faut contre l'Homme...

 

   En fait, l'intervention de l'Homme dans la Nature intervient dès son origine. Dès qu'il passe de la cueillette au "meurtre" des animaux, il agit déjà sur la Nature, mais ne se distingue pas en cela de certains animaux eux-mêmes... Il s'en distingue par contre quand il "domestique" certains animaux et cultive la terre, portant ainsi sa marque sur les paysages dans un espace qui s'accroît progressivement à la mesure de son expansion démographique...

 

   Néanmoins, un équilibre s'est longtemps instauré entre l'Homme et la Nature... Même s'il "exploite" la Nature pour assurer sa subsistance et fabriquer ce qui est utile à son existence, l'Homme reste largement soumis aux exigences de la Nature, à l'image des difficultés constantes que celle-ci lui réserve (famines, catastrophes, etc...). Cette soumission s'est d'ailleurs traduite sur le plan religieux par une "divinisation" des forces de la Nature... En quelque sorte, il y avait donc une "séparation" entre le "naturel" et le "culturel"...

 

   Le problème est que, désormais, l'équilibre est compromis par l'effacement de cette séparation... Car l'Homme ne se contente plus "d'engraisser la terre" et de "sélectionner les espèces" qui lui sont utiles, il intervient maintenant dans "l'existence" même des espèces, à la fois par des interventions incontrôlées entraînant leur disparition, et par des manipulations génétiques n'ayant d'autre but que de satisfaire ses propres besoins par une soumission "radicale" de la Nature, au mépris éventuel de son avenir... Pire encore, ces manipulations portent aussi sur sa propre ...nature, avec les greffes d'organes, la reproduction assistée, et les expériences "possibles" sur le clonage et les séquences de génomes... Bref, l'intervention de l'Homme dans la Nature l'atteint lui-même, et touche maintenant à son "cadre mental"...

 

   Le problème est donc de retrouver l'équilibre entre l'Homme et la Nature, c'est-à-dire d'assurer une "cohabitation" où l'Homme n'exercera les activités nécessaires à son existence que dans le respect d'une "Charte de la Nature" organisée et reconnue à l'échelle mondiale, avec les moyens de contrôle et d'intervention éventuelle, afin de préserver les espèces, rationaliser l'économie - qu'il s'agisse de culture, d'élevage, de pêche, d'industrie et de commerce - et de sauvegarder ainsi les "éco-systèmes" de la terre et de la mer, et finalement l'Homme lui-même...

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans Nature
commenter cet article

commentaires

Daumont Jean 21/02/2008 00:51

Je prie mes lecteurs - et notamment ceux qui sont avertis par la messagerie - de bien vouloir excuser la "re-parution" de cet article ancien à la suite d'une erreur de manipulation dans son transfert de la catégorie "Ecologie" à la catégorie "Nature" . Cordialement .