Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

24 février 2008 7 24 /02 /février /2008 15:51
   Le conflit actuel du Kosovo est le dernier exemple du problème d'identité qui se pose quand des peuples différents se disputent l'occupation d'un territoire. L'Histoire est malheureusemen remplie de conflits semblables ayant abouti au pire à l'extermination d'un peuple par un autre, et au mieux à un partage généralement provisoire et instable... Mais y-a-t-il vraiment une solution ?...

   L'argument le plus souvent invoqué pour justifier le droit d'un peuple à un territoire est celui d'être le "premier occupant"... C'est le cas, bien connu, des Israëliens qui font valoir le mythe de la "Terre Promise" par Dieu entre la Méditerranée et le Jourdain ... alors même que leur Bible fait dire aux éclaireurs envoyés par Josué avant la conquête qu'ils ont vu un "pays de lait et de miel", celui des riches cités de Canaan installées avant eux ...En fait ce territoire a toujours été un lieu de passage où des groupes divers se sont installés, tombant le plus souvent sous la coupe des Empires voisins (Egypte, Assyrie, Babylonie, Perse,
 Macédoniens, Romains, Byzantins, Arabes etTurcs)... D'ailleurs, du temps des Hébreux, sous l'Antiquité, leur "terre" de Palestine (nom venu des Philistins de la côte) comprenait au nord la "Galilée des Nations" (appelée ainsi en raison de sa population diversifiée), au centre la Samarie dont les habitants étaient méprisés (car ils descendaient des colons assyriens), la seule province où ils prédominaient étant au sud le Pays de Juda, à l'origine de leur désignation ultérieure comme Judéens ou "Juifs" sous l'occupation romaine... Chassés par les Romains après leurs révoltes de 70 et 132 (Diaspora), en dehors de quelques communautés résiduelles, ils ne reviendront en nombre qu'après la Guerre 1939-45 avec le sionisme... mais ils se heurteront aux "autochtones" et, malgré des tentatives sans cesse renouvelées de partage, le conflit s'éternise entre "Israëliens" et "Palestiniens"...

   C'est un problème semblable qui s'éternise au Kosovo, même si les modalités ont été différentes... Ce pays du centre de la péninsule des Balkans, à peine plus grand (10.800 km2) que le département français des Landes (9300 km2) est peuplé à 90% par des Albanais au cours d'une histoire complexe à partir de l'Albanie voisine, dont les habitants sont considérés comme les descendants des Illyriens de l'Antiquité (Pyrrhus, Roi d'Epire au temps des Romains)... La "Dardanie" latine devenue "Kosovo" avec les Albanais n'est occupée par les Serbes, d'origine slave et donc orientale,qu'à partir du 11ème siècle... Poussés par l'Eglise orthodoxe, ils y multiplient les lieux de culte et monastères... Mais le Kosovo est conquis par les Turcs après la bataille du "Champ des des merles" (1389) et les Albanais se convertissent en grand nombre à l'Islam ...Libéré de cette occupation après le démembrement de l'Empire turc (Traité de Sèvres 1920), il est intégré dans le royaume de "Yougoslavie" puis (après 1945) dans la République communiste de Tito, en gardant un statut "autonome"... Mais le Président serbe Milosevic prétend ensuite intégrer le Kosovo dans le cadre d'une "Grande Serbie"(1989), en laissant faire des massacres et en faisant procéder à des "déplacements ethniques", au point que les forces de l'OTAN durent intervenir et assurer sa protection (médiation du français Kouchner).... La proclamation de l'indépendance du Kosovo en Février 2008, n'est donc que l'aboutissement d'un long processus où, au mythe invérifiable du "premier occupant", se superposent des considérations politiques, ethniques et religieuses...

   Malheureusement, comme Israël en Palestine, le problème n'est pas pour autant résolu ...Il risque même de s'aggraver, car la Serbie n'est pas disposée à accepter cette indépendance du Kosovo ...Elle en fait même une question "d'honneur", car le Kosovo est devenue pour elle en quelque sorte l'équivalent de "l'Alsace-Lorraine" des "Poilus" français de la Guerre 1914-1918... Et elle dispose de moyens d'action, comme celui d'encourager à son tour l'autonomie du nord du Kosovo où les serbes sont majoritaires (Mitrovica), à l'image de la "Republika Srpska" de la Bosnie voisine ...et ceci d'autant plus qu'elle est protégée par la Russie, officiellement au nom de la solidarité slave, et pratiquement en fonction d'intérêts économiques...

   Dans ces conditions, comment trouver une solution ?... Certainement pas en pérennisant la situation actuelle, où les "Kosovars", comme les Palestiniens, vivent "sous perfusion"... Alors ?... On peut imaginer l'intégration du Kosovo, comme des nombreux Etats de l'ancienne Yougoslavie (Croatie, Bosnie, Macédoine, Monténégro, ...à l'instar de la Slovénie), dans l'Union Européenne, où une communauté d'intérêts, avec la même monnaie de l'euro et une gestion concertée de l'économie, pourrait aider à l'effacement des différences... Même la Serbie pourrait la rejoindre, puisqu'elle a élu ...un Président pro-européen, malgré l'éclatement de passions "nationalistes" à propos du Kosovo... Mais, manifestement, il faut ...laisser du temps au temps... Après tout, c'est dans le cadre de l'Union Européenne que la France et l'Allemagne se sont réconciliés après un siècle de conflits...



Carte de l'ancienne Yougoslavie
L-ancienne-Yougoslavie-copie-2.pngDu Nord -Ouest au Sud-Est :
                                                                      - Slovénie
                                                                      - Croatie
                                                                      - Bosnie-Herzégovine
                                                                      - Monténégro
                                                                      - Macédoine
                                                                      - Serbie (en rouge)
                                                                      - Kosovo (en noir)

Partager cet article

Repost 0

commentaires