Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

1 février 2006 3 01 /02 /février /2006 16:20

   Ainsi donc, à l'occasion d'une OPA de la Société "indienne" Mitta sur la Société "française" Arcelor, l'opinion de la France - poussée par les "médias" - est atteinte d'une fièvre de "patriotisme économique"... Il y a vraiment de quoi rire...

 

   D'abord, "le capitalisme n'a pas de patrie", c'est bien connu... Et sans aller chercher les "Marchands du Temple" aux temps bibliques, il suffit de se souvenir qu'au Moyen-Age, la Foire du Lendit, la Ligue Hanséatique ou les banquiers lombards trafiquaient avec les "puissants" de l'époque, mais ignoraient la notion de "patrie" (France, Allemagne ou Italie...) pour la bonne raison qu'elle n'existait pas... Le lien entre le capitalisme et l'intérêt d'un "pays" n'apparaît vraiment, dans le cas de la France, qu'avec le "mercantilisme" de Colbert au 17° siècle, relayé au 19° siècle et au début du 20° siècle par le "protectionnisme", engendrant d'ailleurs un vieillissement des structures économiques non confrontées à la concurrence sur le marché intérieur...

   Ensuite, dans le cas de l'OPA en cours,il faut rappeler qu'Arcelor est une société... luxembourgeoise, même si elle comporte une majorité d'actions e d'usines françaises ((ex-Usinor...). D'autre part, quand Renault s'empare de Nissan au Japon où elle ferme 5 usines, personne ne proteste en France... C'est du bon capitalisme !... De même, quand Pernod s'empare de Domecq en Angleterre... ou, mieux encore, quand Arcelor s'empare du canadien Dofasco, on chante victoire !... Mais on déchante quand Mittal menace Arcelor, et on crie même au scandale ! Brusquement, c'est du mauvais capitalisme !

   Il serait plus sage d'abandonner en France ses "illusions tricolores" pour réfléchir davantage aux nouvelles conditions de développement du capitalisme mondial... Il y a pourtant déjà en France des exemples significatifs de développement réussi grâce à une collaboration "européenne" et même "mondiale", comme Airbus, Air France ou encore Sanofi ou Lafarge, qui n'occuperaient pas leur place actuelle sans la participation coordonnée d'autres pays... Mais ces "champions" sont encore isolés, et même l'Europe est loin de représenter une "force de frappe" économique à la mesure des futurs enjeux mondiaux...

 

   Dans ces conditions, l'OPA de Mittal, même si elle n'est pas réalisée, doit constituer un avertissement, comme l'avait déjà été le raid avorté de Pepsi-Cola sur Danone... Il est certes sympathique de faire appel alors au "patriotisme économique" des actionnaires français, mais on peut imaginer que ceux-ci ne feront pas nécessairement des cadeaux et ne sacrifieront pas leurs bénéfices éventuels à un "patrie" de plus en plus "introuvable"... Il serait beaucoup plus efficace de se donner les moyens de "tenir sa place" dans le monde, où émergent de nouvelles puissances, à l'image de l'Inde avec Mitta entre autres...

   Et cette "place" ne doit pas être une simple "réflexion capitaliste" sur la base du "CAC 40"... La réflexion doit être "globale", c'est-à-dire comporter une consultation permanente et ouverte entre les actionnaires et les dirigeants d'entreprises d'une part, et les clients, les salariés et les Etats d'autre part... Car il est inacceptable que le développement des entreprises dans le monde se fasse uniquement pour gagner quelques points de pourcentage de bénéfices d'actions, avec la contrepartie de délocalisations et de licenciements dans les pays dits "développés", et de misères dans les pays dits "en voie de développement"... Pas de rentabilité économique sans l'interface de la rentabilité sociale, c'est le "refrain" à répéter tant qu'il ne sera pas compris et appliqué... A cet égard, la réaction de travailleurs syndiqués d'une usine lorraine déjà rachetée par Mittal, déclarant qu'ils n'avaient pas eu à s'en plaindre, et même que leur usine aurait été fermée sans ce rachat... donne à réfléchir...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Economie et Société
commenter cet article

commentaires