Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

17 février 2006 5 17 /02 /février /2006 17:00

   Après "La belle chocolatière" (2001) et "Le bel italien" (2003) - Edition Flammarion - Bernadette Pécassou-Camebrac a fait paraître un nouveau roman "L'impératrice des roses" (2005)  - Même Edition.

   L'intrigue se déroule à la fin du 19ème siècle entre Paris et le pays pyrénéen dont l'auteur est originaire. Elle raconte l'histoire d'une jeune fille, prénommée Alba, née d'une pauvre corsetière "à façon" et de "père inconnu"...Remarquée pour ses yeux à reflets dorés, et douée pour le dessin, elle bénéficie de la bonté d'une "dame de la bonne société", elle-même peintre de fleurs, qui l'accepte gratuitement dans son atelier pour jeunes filles... Elle y perfectionne un talent remarquable pour peindre des roses "vibrantes et délicates"... Et après avoir longtemps fait de petits travaux pour subsister - évocation de la misère populaire de l'époque - elle finit par se faire connaître par des peintures sur éventail, dont s'entiche la ...bonne société, et la présentation d'un magnifique tableau de roses à un Salon en fait finalement un peintrze célèbre...

   L'auteur procède avec une grande sensibilité à une étude psychologique de cette jeune fille volontaire et tenace au sein d'une société où s'oppose encore fortement la richesse des nantis et la pauvreté des petites gens. Chemin faisant, elle égratigne le milieu artistique, dont le "machisme" exclut les réalisations des femmes, jugées "seulement bonnes à peindre des bouquets", ce qui est considéré comme un art mineur...

   On peut néanmoins regretter que l'auteur ait placé dans son intrigue la présence disparate d'un homme, éminent violoniste, mais aussi joueur et coureur, dont la jeune fille est tombée éperduement amoureuse... Ce côté...plus "fleur bleue" que "rose"... a certainement pour but de donner plus de fragilité à cette jeune fille au caractère bien trempé, mais il n'apporte rien de positif au roman, au contraire...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Notes de lecture
commenter cet article

commentaires