Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 00:32

   Depuis que le monde est monde, ou du moins depuis que l'homme en a pris conscience et a voulu le comprendre, la connaissance du monde a évolué de l'ésotérisme à la science ...L'explication ésotérique remonte aux origines de l'Histoire où la magie précède la religion qui,elle-même, passe du polythéisme faisant intervenir des forces multiples souvent représentées par les éléments de la nature (astres, animaux...) au monothéisme exaltant le pouvoir surnaturel d'un Dieu unique et immanent ...La science donnant une explication rationnelle ne s'est vraiment développée qu'à partir du 17ème siècle et a même eu au 19ème siècle l'ambition de supplanter la religion dans la justification du monde ...Mais cette ambition n'était qu'un rêve puisqu'il apparaît maintenant que plus la science progresse ...et plus l'explication du monde recule, comme si l'homme était condamné à ne pas pouvoir saisir ...l'insaisissable.

 

   Le problème commence par ce qu'on appelle une science exacte, à  savoir les mathématiques. Celles-ci ont connu un développement considérable, et pourtant elles connaissent de grandes zones d'ombre ...Il y a d'abord la question du "zéro", qui n'a pas toujours existé dans les calculs pratiqués par les hommes, dans la mesure où il ne représente rien, la notion de rien étant un mystère ...Il y a aussi la question du "1" qui est un chiffre absolu non divisible , comme à sa suite les nombres dits "premiers" ...D'autre part, si le chiffre "1" marque un début, la numérologie ne connaît pas de fin, car il y aura toujours des nombres possibles après des milliards de milliards ...Quant à la physique, première des sciences appliquées, elle connaît les nombres dits "magiques", découverts dans les années 1840, et permettant de résoudre l'équation de Schrödinger pour le calcul des niveaux d'énergie nucléaire (CQFD), ...et ainsi de suite pour les autres sciences, comme la biologie qui décrit le mécanisme de la vie mais est incapable d'en connaître l'origine...

 

   Il n'est donc pas surprenant que les adeptes de la numérologie aient pu se livrer à des calculs subtils et assurément déroutants, car ils ne peuvent pas être ramenés à de simples coïncidences ...Ainsi, quand il a été 11 heures 11 le 11/11 de la 11ème année du 3ème millénaire, on a eu un alignement 11/11/11/11/11 qui a remué les adeptes de l'ésotérisme(*) ...En effet, pour eux, le nombre 11 représente la dualité du bien et du mal dans l'humanité ...et, déjà, ils n'ont pas considéré comme un hasard que les deux tours  du World Trade Center à New-York, jumelles comme deux "1", aient été détruites le 11 septembre de l'année 2001 alors qu'1 des avions était le vol n°11... Et il est également intéressant de rappeler que l'armistice du 11 novembre 1918, fêté ce jour de l'année 2011, avait été signé à 11 heures du matin ...et que l'année 2011, arrivée au 11ème mois a déjà connu un certain nombre de catastrophes inhabituelles (vague déferlante en Charente - janvier, tsunami au Japon -mars, séisme en Turquie - novembre, le 11ème mois...) qui n'en font pas une année "heureuse" ...On pourrait donc penser qu'en fonction de la dualité du bien et du mal, l'année 2012 ramènerait un peu de paix...

 

   Eh (bien?), non !...car l'année 2012 s'annonce, semble-t-il, sous de "mauvais auspices" ...Il ne s'agit certes pas des élections françaises du mois de mai où - quoi qu'il en soit - il n'y aura pas de quoi en "faire un monde" et, à fortiori une "fin du monde" ...Et il n'est pas davantage question de la crise économique car, même si de nombreux gouvernements paient actuellement la note d'un excès de dettes contractées pendant la période d'euphorie précédente, le monde n'en sera pas pour autant bouleversé ...Non ! ... il s'agit ni plus ni moins de l'annonce de la fin du monde faite par des "prophètes de malheur" (**) ...Certains donnent même une date précise : le 21 décembre 2012Monde-des-religions---Propheties---4-copie-1.jpg !...Ce jour-là sera le jour du solstice d'hiver, c'est-à-dire le jour à partir duquel le soleil recommence à monter et les jours à rallonger (dans l'hémisphère Nord), jour qui était salué dans l'Antiquité comme celui de "sol invictis" ...Cela serait inscrit dans le calendrier Maya d'avant la conquête espagnole de l'Amérique centrale, affirmant que "le treizième baktun se terminera un jour de 4 ahau 3 kankin", c'est-à-dire - toute conversion faite dans le calendrier grégorien actuel - à cette date (re- CQFD) ...Il est vrai que certains érudits contestent cette interprétation, et qu'il n'y aurait alors de fin du monde mais une "renaissance", autrement dit le début d'un "nouvel âge mondial" ...Et il y a aussi la prophétie du moine Malachie ayant non seulement prévu sa mort survenue en 1148 mais aussi que "le pape de la 111ème devise"(encore des "1") - c'est-àdire ...Benoît XVI - serait l'avant-dernier avant le Jugement Dernier ! ...La fin des temps serait donc proche ...Il est vrai que le thème est repris depuis ...plus de deux millénaires, et qu'il figure notamment dans les trois religions monothéistes : le livre de Daniel pour le judaîsme, l'Apovcalypse de Jean pour le christianisme et le Hadith 208 pour l'islamisme, ...l'arrivée d'un "rédempteur" étant prévu pour chacune d'entre elles (Messie, Christ et Mahdi)...

 

 

   En contrepartie, il faut souligner que les religions indiennes - entre autres - nient la fin du monde et privilégient la notion de "cycles" (construction - destruction - etc) ...Ainsi, après avoir connu une révolution fondamentale au néolithique (vers 10.000 avant notre ère) correspondant au passage de la vie de cueilleurs-chasseurs à celle de cultivateurs-éleveurs et ayant duré pratiquement jusqu'au 19ème siècle dans le "monde" occidental, les hommes connaîtraient depuis lors, avec l'industrialisation et l'urbanisation, une nouvelle phase dont l'issue reste néanmoins incertaine, puisque nul ne peut connaître l'avenir ...Et ceci d'autant moins que le "psychisme" des hommes n'a pas évolué au même rythme, le philosophe Henri Bergson ayant parlé de la nécessité d'un "supplément d'âme" , dont la carence expliquerait le contexte actuel d'angoisse devant l'avenir et donc le recours à toutes les formes d'ésotérisme ...etc ...etc...

 

   Alors, la fin du monde ? ...Certainement pas ...Mais la fin d'un monde ? ...Peut-être !...

 

(*) C'est-à-dire le jour de la rédaction du présent article ...mais à 11 h11, il ne s'est rien passé en dehors de changements non commandés mais fréquents de caractères typographiques...

 

(**) La documentation concernant le prophéties de la fin du monde est tirée en partie de la revue "Le monde des religions" n° 50 de novembre-décembre 2011 (illustration)

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Esotérisme
commenter cet article

commentaires

Jean Daumont 13/11/2011 00:38



Effectivement, la tempête Xynthia a eu lieu les 27-28 février 2010, mais mon article date du 11/11/11 et il était 11h/11 quand j'ai été frappé par un maléfice...



Jacques 12/11/2011 19:16



Si c'est à la tempête Xynthia que vous faites référence, il me semble que celle-ci a sévit en février 2010 et non en 2011....


Ceci dit, un bon conseil: ne pas faire ses achats de Noël 2012 avant le 21 décembre, des fois que......


 


jf.