Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

22 août 2008 5 22 /08 /août /2008 08:34

   Le Président de la République, en rendant un hommage légitime aux dix soldats français tués dans une embuscade en Afghanistan, y a jusfifié la guerre en affirmant : "Ici se joue la liberté du monde" ...

   La guerre a toujours été un fléau, comme toutes les catastrophes naturelles provoquant la mort des hommes, mais avec cette différence majeure que les hommes en ont la responsabilité... Et, à travers l'histoire, cette responsabilité n'a que rarement trouvé une justification ...Car la liste est longue, et même interminable, des guerres ayant résulté de l'ambition de souverains, de querelles dynastiques, ou de conflits économiques ...

  Néanmoins, certaines guerres ont pu trouver une justification dans les institutions créées par les hommes eux-mêmes
 pour leur "salut", en particulier les religions attribuées le plus souvent à une puissance "divine" : ainsi, dans la Bible, les Hébreux - en dépit du 7ème verset du Décalogue : "Tu ne tueras point" (Exode 20/13) - ont le devoir de tuer au nom de Yaveh pour la conquête de la Terre Promise, à l'exemple de la prise de Jéricho : "Ils vouèrent à l'anathème (herem) tout ce qui se trouvait dans la ville, hommes et femmes, jeunes et vieux" (Josué 6/21) ... De même, les chrétiens sont invités au Concile de Clermont par le Pape Urbain II à la "croisade" et détruisent Jérusalem (1099) au nom de Jésus-Christ qui avait pourtant prêché "l'amour du prochain" ...Et, à leur suite, les musulmans auront l'obligation de massacrer les Infidèles au nom de la "Guerre sainte" (Djihad) ...

   Mais la justification de la guerre n'a pas toujours été une affaire de religion ...Car la guerre peut apparaître nécessaire quand il s'agit de résister à l'injustice ou l'asservissement et qu'il n'y a pas d'autre solution... Ainsi, la lutte contre le nazisme - à fortiori quand a été connue l'infâmie de la Shoah - justifie la 2ème Guerre mondiale malgré le grand nombre de victimes militaires et civiles ... Mais peut-on en dire autant des guerres menées actuellement en Irak et en Afghanistan ?...Après les attentats du 11 septembre 2001, les Etats-Unis ont voulu entreprendre une ...croisade contre le terrorisme international, mais en Irak, la guerre s'enlise et engendre même une guerre civile... Et en Afghanistan, où il s'agissait de "frapper au coeur" pour atteindre le chef présumé des terroristes, Ben Laden, les Talibans d'abord isolés parviennent maintenant à rallier d'autres factions dans une guerre de "libération", où les troupes de l'OTAN - dont les Français - apparaissent comme des forces d'occupation défendant un régime fantoche et corrompu ...Alors, c'est certainement beaucoup dire que la liberté du monde y est en cause...

   Finalement, il n'apparaît pas possible de répondre à la question : "La guerre peut-elle être juste ?"... Une guerre injuste peut devenir juste, et inversement une guerre juste peut devenir injuste... Mais la "négociation", en cas de conflit, n'est pas pour autant une panacée et elle peut engendrer, elle aussi, l'injustice... Alors, que faire, "les hommes étant ce qu'ils sont, et l'humanité étant ce qu'elle est", s'il est permis d'étendre ainsi au monde l'aphorisme appliqué à la France par le Général De Gaulle, qui fut lui-même un homme de guerre avant d'être un homme de paix ?...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Polit. internationale
commenter cet article

commentaires

bria 31/08/2008 11:22

La guerre est avant tout un abus de pouvoirIl n'y a pas de guerre sans un quelconque interetSi on prend par exemple la corée, dirigé par une dictatureOu celle-ci est divisé en 2 parties (Nord et Sud)Une qui a pour fonction la vitrine du paysEt l'autre la décadence ou se trouvent misere et famineLe pays n'a absolument rien a offrir, aucunes richesses Alors tout le monde les laissent en paixEt prefere s'attaquer a l'Irak puisqu'ils avaient le petrole

Jacques Heurtault 24/08/2008 05:35

N'est-ce pas Clémenceau qui a dit que "la guerre, c'est la poursuite de la politique avec d'autres moyens"?Il a dit aussi que "on ne ment jamais autant que avant les élections, pendant la guerre et après la chasse!.