Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

14 septembre 2008 7 14 /09 /septembre /2008 17:42

   La vie a toujours été considérée par les hommes comme "le don le plus sacré", et la mort est par opposition ressentie comme "un aboutissement regrettable" ...même si elle est "naturelle" ...et à fortiori si elle ne l'est pas !...

   Cet attachement à la vie s'est traduite dès l'origine de l'humanité par le souci de trouver à la vie "terrestre" un "au-delà" après la mort ...En témoigne dès la Préhistoire l'enterrement des défunts avec des objets jugés indispensables à leur ..."survie", ...pratique se prolongeant au début de l'Histoire en Egypte avec "l'âme" (kha) qui rejoint le "Ciel "(nout), tandis que le corps est embaumé pour l'éternité, à l'image des pharaons dans les Pyramides ou la Vallée des Rois ...Besoin d'éternité qui se reporte ensuite dans les religions par la croyance en la "résurrection" avec l'accès à une "entité" spirituelle (Ciel, Nirvana, Dieu...), parfois au terme de "réincarnations" successives...
 

   Il n'est donc pas surprenant qu'au seuil du 3ème millénaire la quête d'une "vie après la vie" soit toujours d'actualité ...Il est vrai qu'elle tend désormais à prendre une autre forme, en rapport avec le déclin relatif des religions et de leurs dogmes : la notion "collective" de résurrection se désagrège en effet devant une conception "individuelle" de l'accès à l'au-delà ...Ce n'est pas par hasard que depuis près d'un demi-siècle se multiplient les ouvrages consacrés à "la vie après la mort" ...Multiplication d'autant plus significative qu'elle n'est pas le fait d'un mysticisme échappant à toute explication rationnelle, mais le plus souvent le résultat de témoignages de médecins ayant analysé le comportement de leurs patients à "l'article de la mort"...

   L'ouvrage de Kenneth Ring, médecin des hôpitaux dans le Connecticut aux Etats-Unis, est certainement l'un des plus "crédibles", car il ne se contente pas de relater les témoignages "d'agonisants" - ayant nécessairement une part de subjectivité et d'incertitude - mais a entrepris une confrontation  systématique de ces témoignages, en particulier de ceux qui, après avoir connu un coma profond et avoir été considérés comme "mourants", sont "revenus à la vie" ...Et le bilan est plutôt saisissant, dans la mesure où les personnes ayant ainsi connu cette "translation" relatent des faits identiques pouvant être rangés en phases :
   - D'abord une profonde sensation de silence et de paix...
   - Puis un bruit ou bourdonnement accompagné de le l'impression d'un emportement   rapide dans un profond tunnel...
   - Puis une projection extra-corporelle où le mourant voit son propre corps et entend parfois le verdict de mort du médecin...
   - Puis la présence d'une lumière indéfinissable, avec un défilement instantané et accéléré des actes principaux de sa vie...
   - Mais alors se produit un sentiment d'impuissance devant une frontière invisible où parfois des proches disparus annoncent que le moment n'est pas venu...
   - Enfin le retour, toujours accompagné du regret d'une expérience jugée merveilleuse...
   Suivant les cas, ces phases peuvent prendre des formes variées, et le Docteur King relève que les premières phases sont quasi-constantes chez ceux qui agonisent pour "maladie", et que les dernières phases sont souvent absentes chez ceux qui agonisent en raison d'un "accident" ou d'un "suicide"...


   Evidemment, ces "relations" peuvent apparaître à des "esprits sensés" comme des "fantasmes" ...Mais les patients interrogés
  après une telle expérience se défendent d'avoir connu un "rêve" et soulignent au contraire leur certitude d'une "réalité", même s'ils rechignent à le dire "pour ne pas passer pour des fous" ...De même, certains analystes pensent qu'il s'agit en fait d'une transposition de croyance religieuse, mais sur ce point le Docteur King démontre que les témoignages sont pratiquement semblables, qu'il s'agisse de croyants - pratiquants ou non - ou ...d'athées, notamment ceux qui, auparavant, niaient toute forme d'existence après la mort ...  Par contre, il constate , dans tous les cas, chez les personnes interrogées, un changement radical de leur philosophie de la vie ...car ces personnes sont généralement très marquées par cette expérience, et y trouvent une justification pour améliorer leur comportement et se montrer beaucoup plus attentives aux autres...


   De là à se livrer à des extrapolations sur l'existence réelle d'un "au-delà", il y a une marge indéfinissable... Certains "idéalistes", néanmoins, n'hésitent pas à la franchir, ...et parlent  alors de "preuve de l'existence de Dieu", ou encore de "révélation d'une 4ème dimension" où l'esprit de chaque individu - à défaut du corps - accèderait après la mort ...et ils considèrent même que les "mystiques" sont des personnes qui y parviennent de leur "vivant" par une "extase"... Mais il ne faut, en l'occurrence, jamais oublier un fait essentiel : toutes les expériences "d'après-vie" s'arrêtent à la "frontière ...de la vie", mais ne la franchissent pas, car ce serait la mort, qui exclut toute communication ...de "l'incommunicable"...Ah ! si le Lazare de la Bible a vraiment existé, et s'il a réellement été "ressuscité", pourquoi n'a-t-il rien révélé ?...Peut-être n'était-ce pas souhaitable ?...


Bibliographie :
   - Raymond Moody - "La vie après la vie" - Ed. Laffont 1977
   - Aurélien Le Blé - "De la vie à l'après-vie" - Ed. Lafon 2001
   - Alexandra Brune - "La vie après la mort" - Ed. Anagramme 2008
   - Kenneth Ring - "Sur la Frontière de la vie" - Ed. Alpha 2008

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Esotérisme
commenter cet article

commentaires

Diatala 23/09/2008 16:25

Un sujet qui me passionne. J'ai lu plusieurs livres qui relatent ces faits et, personnellement, je crois à la survie de l'esprit, cette force invisible qui anime toutes choses. C'est la théorie du quanta : toute énergie est émise, propagée, absorbée. Rien ne meurt, tout se transforme.

eric 17/09/2008 00:09

Vaste, que dis-je, immense sujet !
Sur ce theme, je vous conseille le roman de Werber : "Les Thanataunautes" , que je viens de terminer, et qui est une exploration pationnante du continent des morts . Traté avec le soucis d"une documentation precise et rigoureuse, ce récit de fiction a fait reffléchir l'indécrottable cartésien matérialiste que je suis..
Cordialement.