Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 15:25
   Comme le Paradis, ...l'Enfer est une invention relativement tardive dans l'histoire de l'humanité ...mais avec cette particularité de le précéder, comme si le pessimisme sur la destinée finale de chaque individu l'avait longtemps emporté sur la possibilité d'un bonheur éternel...

   Il est en effet très significatif que, lors de l'apparition des civilisations, les premiers témoignages écrits ou peints font état d'un "séjour des morts", lieu de ténèbres et de noirceur où tous les défunts sans distinction au cours des temps sont endormis dans la poussière, c'est-à-dire "enterrés" dans un double sens : à la fois dans une sépulture humaine et ...sous la Terre, conçue alors comme un disque plat ...Il en est ainsi pour les Empires de Mésopotamie et d'Egypte dès le 4ème millénaire av.JC, comme pour les Hébreux qui le désignent comme le "Shéol", pour les Grecs qui parlent du "Royaume d'Hadès" ...et plus tard pour les Chrétiens de l'Empire Romain qui évoquent les "Enfers" (au pluriel...) où Jésus lui-même est "descendu" après avoir été enseveli ...Il faut préciser que, jusqu'à l'époque hellénistique - marquée à partir du 4ème siècle av JC par un approfondissement de la réflexion "philosophique" - l'homme n'est considéré que de façon syncrétique, c'est-à-dire sans distinction entre un "corps" et une "âme" ...Quand cette distinction se fait jour, apparaît aussi la croyance en l'immortalité de l'âme, ainsi détachée du corps qui est voué à la disparition...

   Cette croyance est encore rejetée par les prêtres juifs orthodoxes ou "sadducéens" au 1er siècle ...mais elle est admise par les "pharisiens", interprètes des Prophètes, notamment de Zacharie annonçant l'arrivée d'un "Messie" devant libérer les juifs de la "prison ténébreuse", ...ainsi que par les Esséniens de Qumran avec leur notion de "feu purificateur" devant permettre la remontée des âmes de la "Géhenne" ...Et Jésus lui-même, qui a promis le "Paradis" au "bon larron", laisse ainsi entendre que le "mauvais larron" , a contrario, et beaucoup d'autres humains avec lui sont promis "au feu de l'Enfer" (au singulier) ...qui remplace ainsi les "Enfers" (au pluriel) ...Mais cette "dualité" dans l'avenir de l'âme pose évidemment le problème du "choix" ...Ainsi naît la notion de "morale", permettant  de récompenser ou de punir les hommes "dans l'éternité" en fonction de leur comportement sur Terre "de leur vivant", ...et ceci dans le cadre nécessaire d'un "Jugement ...dernier" , c'est-à-dire "à la fin des temps", comme l'explique l'Apocalypse de Jean (Ch 20- V.10 à 15)...

   Toutefois, les Juifs et les Chrétiens n'abandonnent pas pour autant l'idée d'une "Résurrection", qui était, de toutes façons, restée latente dans l'Antiquité, notamment en Egypte (cf rites funéraires d'Osiris, momifications, etc) ...Il est vrai que cette idée de "Résurrection" a donné lieu à toutes sortes de controverses théologiques, car pour certains (ex: Origène) il y aurait une "Résurrection générale de tous les morts" pouvant aller jusqu'à la "Résurrection de la chair" ...et, pour d'autres (notamment l'Eglise catholique) il ne s'agirait que la "Rédemption de l'âme des Justes", c'est-à-dire de ceux restés en communion avec Dieu, ...les autres étant définivement voués à "l'Enfer" qui serait, sinon la damnation dans les flammes mythiques, du moins la "séparation éternelle de Dieu", autrement dit le retour à l'état initial des ..."Enfers" !...

   Et comme - n'est-ce pas - "l'Enfer" est pavé de bonnes intentions, où va donc l'Humanité ?...

   Amen !...

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Esotérisme
commenter cet article

commentaires

rachid 16/01/2009 08:04

Shalom aleykhumCeux qui utilisent le prétexte de la guerre que mène Israël à Gaza pour casser des vitrines, brûler des voitures ou plus récemment lancer des cocktails Molotov sur des synagogues sont soit des fieffés imbéciles, soit des provocateurs. Ils ne font en aucun cas progresser le camp de la paix ou de la justice. Ceux qui défilent avec le Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) pour soutenir « l'action d'autodéfense d'Israël » et défendre les victimes israéliennes (alors qu'elles se comptent sur les doigts des deux mains !) sont soit des communautaristes cyniques, soit des naïfs manipulés. Ils ne font en aucun cas progresser le camp de la paix ou de la justice. La paix et la justice, qui ne vont pas l'une sans l'autre, ne sont pas l'affaire de Dieu mais des hommes. Elles ne sont pas l'affaire de communautés mais d'humanité. C'est pourquoi les manifestants en France ne devraient en aucun cas s'affubler d'oripeaux religieux. Ils ne devraient pas scander des slogans tels que « Le Hamas vaincra » ou « Israël vaincra » qui sont autant d'insultes à notre intelligence républicaine et laïque. Si les citoyens se comportaient comme des citoyens adultes, et non comme des représentants d'une communauté quelconque, ils devraient avoir les mêmes revendications : demander qu'Israël cesse ses opérations guerrières à Gaza ; que le Hamas cesse d'envoyer ses roquettes et reconnaisse Israël ; qu'Israël cesse sa colonisation en Cisjordanie et que les Palestiniens aient enfin leur état dans les frontières de 1967 selon une résolution de l'ONU. Le reste ? Du blabla communautariste ! Il faudrait tout de même rappeler qu'être « juif » ou « musulman », ce n'est pas une nationalité. Ceux qui s'estiment Palestiniens n'ont qu'à aller vivre en Palestine. Ceux qui s'estiment Israéliens n'ont qu'à aller vivre en Israël. Une seule chose doit compter, la justice et la paix qui n'ont ni couleur de peau ni religion.Aujourd'hui le Pasteur Martin Luther King aurait eu 70 ans....

Daumont Jean 10/01/2009 12:34

   Eh ! Oui ...C'est une histoire de fous ! D'ailleurs l'actualité en donne un exemple ...justement (?) en ...Palestine ...

Jacques Heurtault 10/01/2009 11:33

Aie! Aie! Aie! C'est un avenir infernal que vous nous promettez là! Question : l'enfer me ment?