Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

19 mai 2006 5 19 /05 /mai /2006 11:39

   A force d'évoquer les problèmes religieux les plus divers (la Bible, les Prophètes, Jésus, Marie, les Apôtres, etc...), il faut bien en venir au sujet central : Dieu... Mais ce sujet est trop immense pour avoir l'outrecuidance de le traiter sur le plan théologique... Il suffit de l'aborder modestement sur un plan historique, en jouant sur un paradoxe apparent : Dieu a-t-il créé l'homme ou l'homme a-t-il créé Dieu ?...

   - Dieu a-t-il créé l'homme ?... Il y a moins de 2 siècles, en dehors de cercles "athées" issus de la Philosophie des Lumières et inspirés eux-mêmes par une tradition sous-jacente remontant à l'Antiquité - notamment aux "Sceptiques" de la Grèce - la question n'était même pas posée, car une réponse négative relevait de l'hérésie, étant contraire aux "Ecritures" pour les trois religions "monothéistes" issues du Moyen-Orient (judaïsme, christianisme et islamisme)... Survient Darwin, avec sa théorie de l'évolution des espèces, où l'homme n'apparaît que comme une "branche" des êtres vivants, apparentée aux singes... L'Eglise, pour sa part, a beau condamner cette théorie, et les caricaturistes représenter Darwin en "singe", rien n'y fait... Et même les savants, remontant du 6ème jour au 1er jour de la Création, s'interrogent désormais sur l'origine même du monde, avec cette hypothèse du "Big-Bang", il y a des milliards d'années... Certes, le Pape Pie XII s'en était accommodé, car il trouvait dans ce scénario la preuve de la "création originelle", à défaut de celle de l'homme... Mais, pour autant, ce scénario ne répondait pas à une question aussi fondamentale que vertigineuse : qu'y avait-il "avant" le Big-Bang ? Quid des "trous noirs" et de "l'anti-matière" ? L'Univers conçu en 4 dimensions par la "Relativité " d'Einstein - "l'Espace-Temps" - s'ouvre-t-il sur une 5ème dimension, où "l'Après-vie" pourrait rejoindre "l'Avant-monde" ?... L'Eternité ?... Dieu ?...

   -L'homme a-t-il créé Dieu ?... Les "neuro-sciences" révèlent actuellement qu'une des particularités de l'homme parmi les êtres vivants est, avec la "bipédie", le fonctionnement d'un cerveau "réceptif aux croyances"... Et l'histoire montre effectivement l'émergence de croyances dès l'époque préhistorique, où la notion même de "Dieu" ne s'est pas imposée d'un seul coup, comme une vérité révélée... A l'origine de l'histoire humaine, il n'y avait vraisemblablement pas dans chaque individu une "conscience" capable de comprendre une telle abstraction... et existait seulement une "pratique collective" à base de sorcellerie et de magie pour conjurer ou se concilier des "forces obscures" : d'où la "déification" de certains lieux, d'animaux, du Soleil ou la Lune... Peu à peu, s'est ainsi créé un "polythéisme", qui s'organise à l'image de l'Egypte avec un "panthéon" où Amon-Rà prend progressivement la place suprême : ce n'est pas par hasard que les Hébreux - peut-être inspirés par l'esxemple d'Akhénaton - sortent de ce pays avec un "seul Dieu", sans "image"... et même "sans nom" (Yaveh ="Je suis")... Ainsi naît le "monothéisme"qui, avec le christianisme, se complique en "Trinité" accompagnée du rôle de la Vierge et des Saints... et s'approfondit d'un culte "extérieur" à un "culte intérieur"... C'est ainsi que même des savants, pourtant formés à "l'explication scientifique", peuvent néanmoins croire à une "Puissance Supérieure" , que celle-ci soit "Dieu" ou "un Grand architecte de l'Univers"... Déjà Voltaire disait au 18ème siècle : "Si Dieu n'existait pas, il faudrait l'inventer"... Au 20 ème siècle, Einstein lui-même déclare : "La chose la plus incompréhensible , à propos de l'Univers, est qu'il soit compréhensible"...

   Quels que soient les termes du paradoxe - que Dieu ait créé l'homme ou que l'homme ait créé Dieu - on en arrive finalement à une croyance commune à une explication échappant à la compréhension des hommes... Plus l'homme approfondit son explication du monde, et plus les frontières de l'explication reculent... Et, après tout, "Dieu ayant créé l'homme à son image", suivant les Ecritures, et dans la mesure où celles-ci affirment aussi que "Dieu n'a pas d'image", tout est possible... D'ailleurs, les formules populaires ne manquent pas : "Plût à Dieu"... "S'il plaît à Dieu"... "A-Dieu-vat" !:...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Religion
commenter cet article

commentaires

Diatala 21/05/2006 14:39

Il est toujours trés intéressant de vous lire! Vous abordez là, mes sujets de prédilection.Les grands mystères, que nul n'a réussi à percer mais qui donnent à ceux qui s'y intéressent une matière à reflexion inépuisable. Mais l'homme n'aurait t-il pas crée également l'univers? Cette cinquiéme dimension, qui serait l'espace temps de la conscience originelle perdue, de l'homme .La conscience étant inhérente à la matrice, à la mére crétarice de tout du TOUT Si l'antimatiére rejoint la matiére, elles s'annulent. Donc, pourquoi ne pas penser que si cette conscience rejoint sa spyché un jour( antimatiére) l'homme accédera de nouveau à la Connaissance Suprême, donc à l'Eternité.Et si l'univers n'était q'une représentation fantasmagorique et non une réalité? La permanence dans la vacuité de notre esprit et non de l'ESPRIT, oublié, ou ignoré par l'homme. Admettons la théorie du big bang: Elle n'explique en rien l'avant, l'aprés ou(l' eschatologie ) Et si le big bang était la fin ? Que la science se soit trompée depuis le début? Que les réponses soient dans la redécouverte de notre Esprit, de notre Conscience pure?Les épistémès des uns et des autres n'ont pas fini d'alimenter le sujet.