Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 11:40
  Les hommes ont toujours eu le souci de laisser des témoignages de leur activité, qu'il s'agisse pendant l'Antiquité des tablettes cunéiformes de la Mésopotamie ou  des rouleaux de papyrus en Egypte, ...plus tard des grimoires ou des livres sur du papier de parchemin à partir du Moyen-Age ...jusqu'aux microfims et à la numérisation informatique au début de 21ème siècle ... Et ce souci de conserver ainsi des "archives" n'est pas limité à des "Etats" ou des "Collectivités", puisque, dans les pays dits "développés" où "l'écrit" l'a emporté depuis longtemps sur "l'oral", la plupart des individus conservent de leur vivant des documents personnels, qu'ils lèguent à leurs héritiers ...ou à des institutions, s'ils ont acquis une certaine célébrité ...

   C'est le cas en France, où les divers gouvernements publics et  des organismes privés comme l'Eglise ont accumulé des "archives" dès le Moyen-Age ... Et dans le domaine public, après maintes péripéties ayant par
fois entraîné des pertes irréparables, ces archives ont été regroupées à partir de 1808, sous le règne de Napoléon 1er, à l'Hôtel de Soubise, dans le quartier du Marais à Paris, ainsi que d'autres documents comme le Minutier Central des Notaires, ...formant ainsi le "Centre Historique des Archives Nationales" ...Depuis 1969, faute de place, il a été complété par un "Centre des Archives Contemporaines" à Fontainebleau pour les documents postérieurs à 1958, ...et depuis 1973 par un "Centre National des Microfims et de la Numérisation" au Château d'Espeyran dans le Gard, ...ces deux derniers Centres devant être regroupés à partir de 2010 dans un nouveau site ultra-moderne à Pierrefite-sur-Seine en Seine-Saint-Denis ...Et encore ne s'agit-il que des Archives "Nationales" représentant déjà au moins 500 kilomètres de "linéaires", ...puisque par ailleurs ont été constituées depuis la fin du 19ème siècle des Archives Communales pour les villes moyannes ou grandes, ainsi que des Archives Départementales où les petites villes de moins de 2000 habitants doivent régulièrement envoyer leurs documents n'ayant plus d'utilité quotidienne, ...ce qui représente actuellement environ ...60.000.000 de "relevés d'Etat-Civil" ...et 16.000.000 de "documents historiques" !... Contrairement à ce "qu'un vain peuple pense", France, "ton passé ...ne fout pas le camp" !!!...

 

   Il est donc très heureux que les Archives Nationales aient eu l'idée d'organiser une Exposition intitulée "Mémoires d'Avenir" - du 4 novembre 2008 au 3 mai 2009  - pour commémorer le Bi-Centenaire de l'installation de leurs services à l'Hôtel de Soubise ...Car cette Exposition a le mérite de faire ainsi connaître aux Français ...comme au reste du monde des documents ou objets se rattachant à l'Histoire - grande ou petite - de la France ...et parfois aussi à celle du monde...

   Certains documents ont été dès 1808 considérés comme plus importants ou du moins plus "précieux" que les autres pour des raisons souvent effacées par le Temps ...Et c'est une des curiosités de l'Exposition de révéler l'existence d'une "Armoire de fer" réalisée sur le modèle du Coffre secret qu'aurait possédé Louis XVI aux Tuileries, et où ont été rassemblées depuis deux siècles des "pièces uniques" :

 * Une majorité de ces pièces se rapporte à l'histoire tourmentée de la France au 18ème siècle et au 19ème siècle :

   - d'abors des objets insolites, comme les 27 clés de l'ancienne forteresse de la Bastille, symbole de "l'Ancien Régime", clés récupérées alors par la police sur les émeutiers ...ainsi qu'un ...pavé !...Il faut dire qu'à l'époque il y avait eu des collectionneurs de pavés de la Bastille comme il y a eu en 1991 des collectionneurs de morceaux du Mur de Berlin...

   - Egalement des documents relatifs à Louis XVI et Marie-Antoinette, comme le "Journal de Louis XVI" où celui-ci inscrit "Rien" pour la journée du 14 juillet 1789 ...ou encore sa lettre écrite d'une main assurée le 25 décembre 1792, trois semaines avant son exécution le 21 janvier 1793 : ..."Je pardonne de tout mon coeur à ceux qui se sont faits mes ennemis sans que je leur en aie donné aucun sujet ...", ajoutant pour son fils Louis-Charles (le cadet - 2ème dauphin -"Enfant du Temple" et éphémère "Louis XVII" ) : "Je recommande à mon fils, s'il avait le malheur d'être Roi, de ne pas chercher à se venger" ...On y retrouve ainsi le "brave homme"qui, le 20 juin 1789, alors qu'il venait de perdre son fils aîné, Louis-Joseph (le 1er dauphin - à droite sur le portrait de Marie-Antoinette par Mme Vigée-Lebrun) , s'exclamait : "Ces gens-là n'ont jamais été des pères"...

   - De la Révolution elle-même, sont conservés entre autres le Serment du Jeu de Paume, une médaille de l'Abolition des Privilèges le 4 août 1789, la Contitution de l'an II, jamais appliquée, instituant "le droit à l'assistance, à l'instruction et à l'insurrection (!)"...

   - Pour le 1er Empire, figure l'acte de divorce de Napoléon et de Joséphine, où l'Emprereur déclare que "l'intérêt et le besoin de mes peuples qui ont constamment guidé toutes mes actions veulent qu'après moi je laisse des enfants héritiers ...J'ai perdu l'espérance d'avoir de mon mariage avec ma bien-aimée épouse l'Impératrice Joséphine, ce qui porte à sacrifier la plus douce affection de mon coeur, et de n'écouter que le bien de l'Etat, à vouloir la dissolution de notre mariage"...Fragilité des résolutions humaines !...
Quant à son futur successeur Napoléon III, il est présent dans un registre de la "famille impériale" sous cette forme : "Naissance d'un enfant de sexe masculin dont la Reine (de Hollande, Hortense) est accouchée (20 avril 1808 ) lequel enfant attendu l'absence de Sa Majesté l'Empereur et Roi n'a reçu aucun prénom à quoi il sera pourvu par un acte ultérieur d'après les ordres de sa dite Majesté" ...

   - Entre-temps, on peut y classer la lettre d'abdication de Louis-Philippe le 24 février 1848 : "J'abdique cette couronne que la voie nationale m'avait appelée à porter, en faveur de mon petit-fils le Comte de Paris. Puisse-t-il réussir dans la grande têche qui lui échoit aujourd'hui" ...Vaine faveur ...

   * Mais l'Armoire de fer contient aussu un "bri-à-brac" d'objets inattendus  de toutes époques :

 

   - Une "Bulle d'or" de ...l'Empereur du Saint-Empire Romain Germanique Frédéric II en ...1246, pour la vente de "chevaux, armes et victuailles" à Louis IX (Saint-Louis) en vue de la 7ème croisade de 1248...

   - L'exemplaire original du Mètre et du Kilogramme-étalon de platine de 1799..
 

    -  Et même ...la présence singulière d'une fiche de police française établie en 1924 pendant l'occupation de la Rhénanie pour un individu à l'allure peu sympathique, doté d'un petite moustache noire assez ridicule et qualifié de "journaliste" (?) ... avec la mention "le Mussolini allemand", car il s'était déjà illustré dans un putsch d'un obscur "Parti National-Socialiste des ouvriers allemands" à Munich, le document précisant : "Ne serait que l'instrument de puissances supérieures ...N'est pas un imbécile (!), mais un très adroit démagogue ...Aurait le Maréchal Ludendorff derrière lui ...Organise des Strurmtruppen genre fasciste" ... Pas trop mal vu ...Nom : Hitler  Prénoms :Adolphe (sic) Jacob (un prénom ...juif !) ...

    Eh ! oui ...le Présent est fait de l'Avenir du Passé !...



    Réf: Article de la Revue Sciences et Avenir n° 745 - Mars 2009

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jacques Heurtault 23/02/2009 14:39

Tous vos lecteurs (qui vous aiment bien!) vont quand même vous pardonner, j'en suis sûr!.

Daumont Jean 23/02/2009 13:39

Correction effectuée ...Merci !...L'erreur est humaine ...mais elle est en l'occurrence impardonnable pour un historien !...

Jacques Heurtault 22/02/2009 18:27

sauf erreur, Saint Louis était Louis IX et non Louis VIII ...