Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

13 septembre 2006 3 13 /09 /septembre /2006 23:23

   Les Etats-Unis dominent incontestablement la scène mondiale depuis presque un siècle et, qu'on le veuille ou non, ils cherchent toujours à imposer leur suprématie, eu nom de leur fameuse "american way of life", mode de vie et de pensée où se mêlent l'héritage évangélique et moralisant des Quakers  et la volonté d'expansion économique et politique des anciens pionniers. Et ceci pour le meilleur et pour le pire...

   - Pour le meilleur, on ne soulignera jamais assez le sacrifice de nombreux soldats des Etats-Unis lors des 2 guerres mondiales et leur contribution décisive à la victoire des "Alliés", même si leur participation a été tardive à chaque fois et n'a souvent concerné que les éléments les plus pauvres de leur population... De même, en cette période d'anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, on ne peut que compatir à la mort des 2 à 3000 américains innocents, victimes du terrorisme...

   - Pour le pire, il faut rappeler que les Etats-Unis ont toujours eu le souci quasi-exclusif de leurs intérêts... Avec la doctrine de Monroë au 19ème siècle, ils ont réservé "l'Amérique aux Américains", formule significative puisqu'elle identifie l'Amérique aux Etats-Unis et que l'usage est désormais ancré de désigner leurs habitants non comme des... "Etats-Uniens" mais comme des "Américains"... Plus tard, avec Wilson puis Roosevelt au 20ème siècle, ils ont prétendu "faire la morale" au Monde... d'abord comme "pourfendeurs de la colonisation", ... puis comme "champions de la démocratie",... alors que leurs entreprises économiques dominent la planète avec des bénéfices colossaux écrasant une majorité de pays pauvres... Le comble étant apporté par l'inénarrable Bush fils, qui se prend pour le chef d'une "croisade" contre le terrorisme,mais s'empêtre dans une guerre en Irak, à peu de distance de l'Arabie Séoudite où les Etats-Unis ont leurs principaux intérêts pétroliers...

   Il n'en est pas moins vrai que l'équilibre du monde autrefois établi en Février 1945 à Yalta entre Roosevelt et Staline, malgré les avertissements de Churchill (le Rideau de fer"...) s'est complètement modifié  depuis plus de 10 ans, avec l'implosion de l'URSS, le renouveau de l'Europe et l'émergence de nouvelles puissances comme le Japon, la Chine, l'Inde et bientôt l'Australie autour de l'Océan Pacifique qui supplante l'Océan Atlantique ... Et déjà, se pose le problème du rôle des Etat-Unis dans le Monde, non seulement sur le plan politique - où leur suprématie est appelée à faire place à un "partage" entre puissances dominantes - mais sur le plan économique où les débats actuels sur le Commerce traduisent la nécessité d'un nouvel équilibre... Déjà, des Sociétés "américaines" sont rachetées par des Entreprises européennes ou asiatiques, à l'image de Renault-Nissan... Quant à leur sécurité, les Etats-Unis ont pour la 1ère fois été atteints sur leur sol avec les attentats du 11 septembre 2001, et, au lieu de se lancer dans une "croisade" dangereuse qui peut leur susciter une nouvelle catastrophe, ils seraient mieux avisés de rechercher les bases d'une paix dans le cadre d'une conférence mondiale sous l'égide des Nations-Unies...

  

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Polit. internationale
commenter cet article

commentaires

Jacques Heurtault 15/09/2006 18:05

On ne peut que souscrire pleinement à ce "ils seraient mieux avisés etc ...". Vient alors une question : comment faire prendre conscience à ce peuple de cette nécéssité?A mon point de vue, c'est choissisant délibérément la voie de l'amitié qui permet le langage de la franche discussion. Une chose est absolument certaine : le peuple américain a le sentiment d'être assiégé idéologiquement. Il croit que le monde entier les haïssent.1. Ce n'est pas vrai. Ils ont des amis partout dans le monde.2. Si on ne fait pas l'effort du premier pas, ils vont se renfrogner davantage tellement ils sont convaincus que "leur système" est le meilleur.De fait, le mode de fonctionnement de l'économie américaine est d'une redoutable efficacité. Et la répartition des pouvoirs au sein de leur Etat fédéral n'est pas simple à comprendre, ce qui nous amène à commettre de grosses erreurs d'interprétation. Par exemple au sujet du protocole de Kyoto ... mais c'est une longue histoire.

Diatala 14/09/2006 09:00

Objectivisme et réalisme............