Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 17:27

   Dans la quête d'une "Vérité" profonde dépassant la "Réalité" superficielle de ce monde, le mysticisme occupe une place particulière, car il est la traduction d'expériences d'individus appelés des "mystiques" affirmant avoir connu "l'Absolu" et ayant, à ce titre, été tantôt vénérés, tantôt condamnés...

   Les termes mêmes de "mysticisme" et de "mystiques" viennent du grec ancien "mustos", qui désignait pendant l'Antiquité les initiés aux "Mystères" : il s'agissait alors essentiellement  des Mystères d'Eleusis... Mais ces termes se sont étendus au cours des temps à tout ce qui est "mystérieux", au sens de secret, obscur, ...ésotérique, c'est-à-dire non expliqué par la raison humaine...

   Cette démarche "transcendantale" est surtout connue dans le cadre de la civilisation judéo-chrétienne dite "occidentale", mais en fait elle est présente dans la plupart des civilisations, qu'il s'agisse des chamanes de Sibérie, des sorciers africains, des yogis de l'Inde, des pères chrétiens du désert, des manichéens de la Perse ou des soufis musulmans... Les mystiques ont été en effet très nombreux, même si la plupart sont restés inconnus ou ont été oubliés...Souvent, d'ailleurs, leur réputation n'a pas dépassé le cadre de leur peuple, de leur tribu, voire de leur seule famille : encore maintenant, il y a des individus qui ont, parfois à leur insu, des dons de "médium" mais n'en faisant pas état... Par contre, certains mystiques ont défrayé la chronique, comme Hildegarde de Bingen et ses visions cosmogoniques consignées dans son "Livre des Oeuvres divines"(11ème siècle), ...François d'Assise "fou de Dieu" voué à la Passion du Christ, dont il eut les stigmates (13ème siècle), ... Thérèse d'Avila et ses extases et lévitations racontées dans son "Livre des demeures" (16ème siècle), ...Marthe Robin  et le Padre Pio (20ème siècle), autres stigmatisés... En Asie, on évoque aussi les extases de Ramakrishna (19ème siècle) et les miracles de Ma Anandamoyi (20ème siècle)...

   Cette quête de "l'Absolu" a donc eu les formes les plus diverses pour des personnages différents n'ayant eu aucun échange mutuel... Mais il est frappant de constater que ces "formes" rendent un "son" commun, puisqu'il y est toujours question de paix, de sérénité, de disparition de la souffrance, de l'effacement du temps... manifestations accompagnées parfois de phénomènes para-normaux comme les transes, les visions, voire des miracles, ou des cas de lévitation, de voyance ou de télépathie...

   Evidemment, on ne peut que s'interroger sur de telles manifestations...La première observation est qu'elles sont toujours des expériences "personnelles", même si elles ont un retentissement "collectif"...Une seconde remarque est que ces phénomènes n'arrivent jamais "seuls", comme une brusque révélation, mais sont préparés par un comportement "d'ascèse" : jeûnes, veilles, , pénitences, parfois flagellations, privations de nourriture, ou toutes sortes de mortifications, obligeant "à se dépasser", comme si le "moi" individuel, dans ses besoins physiologiques et moraux, devait s'effacer dans un "océan de plénitude" (expression de l'écrivain Romain Rolland)... Il faut tout de même ajouter que, dans certains cas ce "dépassement" est obtenu de façon artificielle grâce à certaines drogues permettant d'accéder à un "état second"... Il y a aussi des cas de "communication involontaire", où certaines personnes, à la suite d'un accident ou d'un effet profond de stress, connaissent une situation "d'approche de la mort" dénommée "pré-mort" ou "après-vie" où elles affirment toutes "avoir été sorties de leur corps" et avoir vu un "couloir de lumière"... Hallucinations ?...

   Hallucinations !... C'est ce que déclarent les savants ou médecins qui s'en tiennent à une conception "positiviste" du monde... Pour eux, les visions ou extases rapportées chez les mystiques ne seraient que la traduction de troubles de la santé, comme l'anorexie ou l'hystérie, ou de problèmes psychologiques, résultant de "pulsions" souvent attribuées à "la relation avec la mère" (pour les hommes, ce serait la manifestation de leur "part féminine"...). Par ailleurs, les historiens ne manquent pas de remarquer que, comme les "apparitions", les mystiques ont eu leur "âge d'or" - fin 19ème début 20ème siècles - correspondant à la remise en cause de la place de l'Eglise dans les sociétés occidentales... Mais l'Eglise elle-même a toujours tenu ses distances avec les expériences des mystiques : en effet ceux-ci ont une "révélation individuelle" et "directe" qui ne correspond pas nécessairement avec le "révélation officielle" consignée dans la Bible... Et l'Eglise peut donc craindre qu'un mystique soit un "hérétique" par rapport au dogme reconnu... Au Moyen-Age, beaucoup de "visionnaires" (et pas seulement des charlatans...) ont fait l'objet de procès de sorcellerie... Et à de nombreuses reprises, l'Eglise a dû dénoncer des "mystifications" (le mot lui-même étant un dérivé péjoratif du "mystère"...). Et il en a été de même dans les autres religions "révélées" : les Juifs ont condamné les "faux Messies", où ils ont placé Jésus à son époque.(1er siècle) ...les prêtres mazdéens ont exécuté Mani (3ème siècle) ...les musulmans ont décapité Hallaj qui s'était identifié à Allah (10ème siècle)... Les mystiques ont constamment représenté un risque, sinon un danger, pour les religions "constituées"...

   Un danger... ou un renouvellement ?...Car les religions "constituées" ont été, à l'origine, établies ...par des mystiques, ayant connu une relation particulière avec "l'Absolu", qu'il s'agisse d'un "Dieu" (religions monothéistes) ou d'un "Nirvana" (Religion bouddhique) ... Moïse, Bouddha, Jésus, Mani, Mahomet ont été d'incontestables mystiques, et même les plus grands... Le mysticisme n'est-il pas alors la "vraie source de la vie religieuse" et ne doit-il pas en rester, à l'époque actuelle de recul de la foi, un ferment de "renouveau spirituel ?...

Bibliographie : Dossier spécial du Monde des Religions "Les Mystiques" - N° 23 de Mai-Juin 2007

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Religion
commenter cet article

commentaires