Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

1 septembre 2007 6 01 /09 /septembre /2007 22:20

   M'étant "amusé" de "jeux de mots" dans mes derniers articles, j'ai voulu prendre les mots au "sérieux" ...Mais tel est pris qui croyait prendre, car les mots réservent parfois de "drôles" de surprises !...

 

    Le Français est une langue "vivante", non seulement parce qu'elle est une langue "parlée", mais parce qu'elle connaît une évolution incessante, avec des mots qui "meurent" et des mots qui "naissent"...Les linguistes estiment que, pour environ 50.000 mots actuellement recensés, 18.000 sont apparus au 20ème siècle, compensant largement 10.000 mots qui ont disparu ou sont oubliés...

   Un tel "usage", même s'il est naturel  et donc inévitable, n'en est pas moins parfois très discutable... Car, si les français aiment les "bons mots", les mots - eux - ne sont pas toujours bons pour les français... et des mauvais mots ont pu apparaître alors que des bons mots disparaissaient...  comme peut le prouver le "florilège" suivant, qui, sans avoir la prétention s'être une "anthologie", n'en constitue pas moins un "assortiment " intéressant :

 

   - Il en est ainsi pour les mots anciens qui ont correspondu à un usage séculaire :

 

   * Certains mots ne méritaient vraiment pas de disparaître :

      Machicatoire : pas vraiment beau, mais plus français que "chewing-gum"...

      Cligne-Musette : mot enfantin mais plus joli que "cache-cache"

      Nouillette : charmant et moins ambigu que "vermicelle"

      Bdelle : sangsue peu sympathique, ...mais seul mot commençant par "bd"

      Zoïle : critique envieux, espèce qui n'a pourtant pas disparu

      Usable : remplacé par "jetable"... Changement d'époque !

 

   * D'autres mots sont seulement oubliés à tort :

      Accort : n'existe encore qu'au féminin - synonyme d'agréable - discrimination

      Coruscant : pour une fois qu'on avait un mot "brillant"...

      Coquecigrue : pourtant utile en cette époque pleine d'absurdités...

      Médianoche : plus précis que "réveillon", mais soporifique, il est vrai...

      Dame-d'onze-heures : parce qu'il confondait la femme avec une fleur...

 

   * Inversement certains mots ont bien fait de disparaître :

      Pédantesquement : mot vraiment trop ...pédant !

      Saugrenuité : on ne peut pas être plus ...saugrenu !

      Vomiturition : vraiment à vomir...

 

   * Et d'autres mots fâcheux auraient mieux fait de les imiter :

      Incirconcis : parce qu'il est "discriminatoire" par rapport aux juifs...

       Vernaculaire : son origine latine ne rend pas plus clair d'être propre au pays

      Abscons et Abstrus : difficiles à comprendre...on ne leur fait pas dire...

 

 

   - Il en est de même pour les mots nouveaux méritant un jugement également varié :

 

   * Certains mots sont légitimes car ils correspondent à une évolution :

      Automobile et ses dérivés : l'époque moderne est mécanique...

      Radio - Télévision - portable : les progrès de la communication...

      Mais plus inattendu est Orgasme : comment faisait-on avant son arrivée ?

 

   * Inversement, il ya des mots dont on aurait pu se passer :

      Mature : mot d'origine anglaise ... Pourquoi le substituer à "mûr(e)" ?

      Sandwich : même remarque ... Différence avec "casse-croûte" ?

      Solutionner  : complication inutile pour "résoudre" les problèmes...

      Procellariiforme : oiseau volant seulement dans le dictionnaire...

      Hexachlorocyclohexane : prototype des mots savants inutilisables...

 

   * Enfin il y a des mots "drôles" qui, à défaut d'être académiques, peuvent être  acceptés : l'un des plus populaires est Bachi-bouzouk, introduit en France grâce aux "Aventures de Tintin"  et au Capitaine Haddock, ...et venant de 2 mots turcs : "Bachi" (tête) et "Bouzouk" (mauvaise) dont l'association désignait autrefois des mercenaires, mais a maintenant été oublié en Turquie... Il avait eu un précédent : "Al-Burquq" qui a donné ...Abricot, dont la Turquie est un des 1ers producteurs au monde...

 

 

   Et on peut terminer ce petit voyage à travers les mots par un clin d'oeil - à préférer à "clignement" - concernant un mot ayant changé de sens : il s'agit d' Humoriste, qui, naguère, désignait un médecin soignant les humeurs, et s'applique maintenant à un ...plaisantin... Quand on vous dit que les français aiment les bons mots... comme ils détestent les Faux-culs qui autrefois désignaient seulement un ...accessoire de mode !...

 

 

Bibliographie:

- Jean-Claude Rimbault : Les disparus du 20ème siècle - Ed. du Temps

- François Rollin : Les grands mots - Ed. Plon

- Véronique Grousset : Article du Figaro-Magazine - 30 décembre 2006

 

      

   

      

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Langage
commenter cet article

commentaires

Jacques Heurtault 08/09/2007 19:46

L'hexachlorocyclohexane est un mot ultra-simple ... C'est un produit chimique (scientigiquement, on dit une substance) composé de six atomes de carbone (hexane) formant un noyau (cyclo) dont les liaisons sont saturées (pas possible de greffer des atomes suplémentaires), avec sur chaque atome de carbone, un atome de chlore (chloro). On l'obtient à partir d'une molécule de benzène (cyclohexène) que l'on sature avec un oxydant (le chlore), ce qui ouvre les liaisons insaturées du benzène ... Je n'ai pas complètement oublié mes notions de chimie! J'en conviens : pas de quoi prendre son pied ni d'avoir un orgasme!J'utilise de temps à autre le mot "abscons" ...Qu'en penserait Lord Sandwich qui, un jour, pressé par le temps, demanda à son valet de lui préparer un casse-croûte avec des tranches de bacon (?) enserrées entre deux tranches de pain.