Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 16:09

   L'homme, depuis ses origines, n'a cessé de se déplacer et si l'on admet généralement qu'un peuplement est allé de l'Afrique au Moyen-Orient et en Europe, on s'interroge encore sur le peuplement de l'Extrême-Orient et de l'Amérique, avant que les Européens n'y émigrent à leur tour lors des soi-disant "grandes Découvertes" à la fin du 15ème siècle.

 

   Les migrations ne constituent donc pas en elles-mêmes des évènements exceptionnels, ...au contraire c'est la sédentarisatiion commençant au mieux vers 5000 ans avant JC qui apparaît comme nouvelle et exceptionnelle au terme des centaines de milliers d'années d'errance de la Préhistoire ...En fait la sédentarisation se produit quand l'homme apprend progressivement à utiliser la terre, ce qui ne s'est pas fait sans difficultés : d'une part il fallait défricher la brousse ou les forêts dans les régions plus humides, ou irriguer dans les régions plus sèches, ...d'autre part, il fallait se défendre contre les "éleveurs" soucieux de conserver leurs terrains de parcours pour leurs troupeaux de moutons ou de boeufs ...L'Ancien Testament de la Bible est, entre d'autres sources historiques, un témoignage symbolique de la lutte entre nomades (les Hébreux de MoÏse) et sédentaires (les villes de Canaan dans la Terre Promise)...

 

   Néanmoins, dans la plus grande partie des terres habitées, prédominent depuis longtemps les sédentaires qui y ont développé l'agriculture et l'élevage fixe autour de leurs villages, avant de développer, avec les progrès techniques, l'industrie et le commerce dans des villes de plus en plus nombreuses et importantes, ...la France étant un bon exemple en raison de la variété et de la richesse de son milieu naturel...

 

   Il n'en est pas moins vrai qu'une minorité de "groupes" (terme nécessairement vague) ne s'est jamais vraiment sédentarisée et vit donc "en marge" ...On peut citer les Esquimaux ou Lapons des régions froides - obligés de se déplacer pour suivre la migration de leurs ressources : poissons, phoques - et également, de façon résiduelle, des chameliers dans les régions chaudes du Moyen-Orient ...Mais il y a aussi des groupes - non homogènes - de nomades qui ont conservé leur comportement nomade par fidèlité à leurs coutumes ancestrales : c'est le des "Roms", ainsi appelés par contraction du mot "Romanichels", et dénommés aussi Tziganes, Manouches, Gitans ou Sintis, le nom de "Roms" se rapportant à leur concentration dans l'actuelle Roumanie, où ils parlent le "Romani", langue apparentée au sanscrit, ce qui permet de situer leur origine ancienne en Inde...On parle à leur propos "d'irrédentisme" et le mot -péjoratif - traduit le fait qu'ils sont pratiquement inassimilables ...Or, d'une façon générale, les sociétés humaines n'aiment ceux qui ne sont pas "comme les autres" ...Il fut un temps où, hélas, les Juifs ont été persécutés parce qu'ils étaient rendus responsables de calamités (peste, invasions...) prétendument survenues en raison de leur irrespect du Dieu des Chrétiens, ...et, pire encore, en plein 20ème siècle, par les Nazis parce qu'ils étaient pour eux les prototypes d'une "race impure"...

 

   La polémique qui vient d'être soulevée au sein même du gouvernement socialiste de la France n'a donc rien de surprenant...Il est certain que le Ministre de l'Intérieur, Manuel Valls - qui est lui-même un immigré "assimilé" de fraîche date - a très bien compris le problème des "Roms" en rappelant que seule "une minorité d'entre eux souhaite s'intégrer", car l'intégration est contraire à leurs traditions ...Et il faut vraiment faire preuve "d'inculture historique" pour reprocher à Manuel Valls de "mettre en danger le pacte républicain" (?), comme le fait la Ministre de l'Ecologie Cécile Duflot, qui ferait mieux en l'occurrence de de ne pas sortir de son propre domaine où sa compétence d'ancienne infirmière est déjà contestable, à en juger par la démission de Noël Mamère ...En fait, le problème n'est pas pour Manuel Valls de s'en prendre aux Roms, mais seulement de regretter qu'ils ne veuillent pas s'intégrer alors que des facilités leur sont offertes, ce qui n'était pas le cas avant 2012, puisque leur droit au travail était alors limité à environ 150 métiers ...Pour autant, il est légtime pour le Ministre Manuel Valls, comme pour les maires de toutes obédiences, de faire en sorte qu'ils ne soient pas cantonnés dans des zones de "non-droit" - parfois d'anciens dépôts d'ordures et stigmatisés ensuite pour leurs chapardages ou autres méfaits qui ne concernent pas la majorité d'entre eux...

 

   Décidément, "le pays des Droits de le l'homme" a encore beaucoup à apprendre...

 

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Population
commenter cet article

commentaires

loubomyr 01/10/2013 11:51


Les Romms : encore un de ces sujets que le petit monde médiatico politique nous balance de temps en temps dans les gencives, histoire de faire monter le "buzz", histoire de se donner l'impression
que cette volaille qui fait l'opinion a encore quelque chose à dire ou à faire. Et pendant que les cafés du commerce bruissent de ces insignifiances, "on" espère que nous oublierons que les
médiacrates incapables ne s'occupent pas des vrais sujets qui pourraaient faire évoluer le monde : rééquilibrer enfin la taxation entre capital et travail, faire de vraies économies
dans l'état en supprimant tout un tas d'élus inutiles comme les sénateurs, un bon nombre de conseillers généraux et de députés, simplifier le mille feuilles admiistratifs, mettre enfin en toute
une réelle transition énergétique et non des hochets pour écolos babas cools, etc .... Ils croient encore nous illusionner avec leurs artifices de com : détrompez vous messieurs les dépités et
autres princes cons saurs!!!!!

Jean Daumont 30/09/2013 16:41


   Je ne le vous fais pas dire ..Débat !...Débat ! ...Comme pour le travail dominical, ne pas faire tout et n'importe quoi  dabord !...

Jacques Heurtault 30/09/2013 11:01


la Loi doit être appliquée! Avec souplesse et fermeté, sans brutalité ni faiblesse! Les campements illégaux (que les personnes soient des Rom ou pas!) doivent être détruits. Les personnes en
situation irrégulière doivent être reconduites à la frontière selon la législation et la réglementation en vigueur.


Autre chose est la modification de ladite législation et de ladite réglementation afin de la rendre plus efficace ... Cela peut et doit faire l'objet d'un débat!