Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

5 octobre 2013 6 05 /10 /octobre /2013 23:20

   François ...Il n'y a pas plus français que le prénom François ...puisque, comme le Français, il dérive du mot "franc" et, ...si on oublie que les Francs étaient un peuple venu de la Germanie pour envahir "nos ancêtres les Gaulois", ...il n'y a pas plus "franchouillard" que ce prénom...

 

   Il est même si français, le prénom François, qu'à défaut de désigner les Rois de France - il n'y en a eu que deux : François 1er et François II au 16ème siècle, contre 18 Louis - il a été largement exporté à l'étranger, conformément à la vocation internationale de la France : Francisco en Espagne, qu'on retrouve dans San Francisco aux Etats-Unis ...et Francesco en Italie, où le Cardinal argentin Jorge Mario Bergoglio a pris ce nom en devenant Pape, par dévotion envers Saint François d'Assise, le moine des pauvres, à l'origine de l'ordre des Franciscains au 13ème siècle ...C'est d'ailleurs en son honneur que l'Eglise lui a réservé sa fête le 4 Octobre dans le calendrier ...Il y a par ailleurs Saint François de Salles, Saint François Xavier ...Bien entendu, le prénom François n'a pas été réservé aux seuls hommes saints ...C'est même, avec Jean, un des prénoms les plus répandus dans le monde ...Il a désigné des chefs d'Etat, comme l'Empereur François-Joseph en Autriche au 19ème siècle et aussi ...un dictateur en Espagne au 20ème siècle, qui a cumulé le nom avec le prénom : Francisco Franco ...Et, employé pour l'autre sexe, il a également désigné des femmes, comme Françoise d'Aubigné, plus connue au 17ème siècle comme Madame de Maintenon, favorite de Louis XIV ...et il est au 20ème siècle le prénom de romancières célébres, comme Françoise Sagan, Françoise Mallet-Joris et Françoise Chandernagor...

 

   Mais le mot "franc" - dont viennent le nom de Français et le prénom François - est aussi un adjectif, qui a deux significations, soit "libre", soit "sincère"...Et ces significations pourront-elles être attribuées aux Français célèbres qui ont gouverné ou veulent gouverner la France ...qu'il s'agisse à "droite", de François Fillon ou de Jean-François Copé, ...au "centre", de François Bayrou, ...et, à "gauche", après François Mitterrand, de François Hollande ?...

 

 

NB : l'auteur de l'article a pour prénoms Jean Robert ...François...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Humour
commenter cet article

commentaires

Loubomyr 08/10/2013 17:00


Et François Hollande s'est affranchi de bien de ses promesses , oubliées depuis son élection!!! Pour s'en souvenir, il n'est pas inutile de lire l'article du Comité Roosevelt sur ce sujet dans le
marianne de cette semaine. Franchement epatant, cet article. Je vais voir si ce comité que je ne connaissais pas possède aussi un site avec le même franc-parler!!!!

Loubomyr 08/10/2013 11:29


Lorqu'un homme politique commence une phrase par "Franchement..." on s'attend tout de suite à un gros mensonge. Alors, en toute franchise, j'ai apprécié le ton de votre chronique en regrettant
que vous ne poussiez pas l'humour jusqu'au presiflage. Et puis la France, nest plus que "Francette" dans le concert des nations, bien loin du temps où François Mitterrand présidait aux destinées
de la France même quand avait été rappelé sa décorationde la francisque pétainiste. Dans notre monde anlicosé à outrance, ce n'est plus un "François" qu'il nous fait mais plutôt un "Franck",
poussé par des corps-francs et non plus par des francs maçons et autres bétonneurs de privilèges et autres "franchises" ou réseaux!!!! Peut on encore compter  sur les "francs bourgeois" de
Franche Comté pour garder nos frontières? Et l'istoire de toutes nos "Villefranche" qu'elles soient du Périgord ou sur mer, nous rappelra t elle que franchise voulait aussi dire "liberté" ou
indépendance par rapport au pouvoir central ?

Jacques Heurtault 07/10/2013 00:22


Jean comme Jean d'Ormesson, Robert comme Robert Badinter, François comme le pape François ... Joli score!