Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 15:35

   A l'occasion de sa visite en Algérie, le Président François Hollande a annoncé que les relations de la France avec ce pays devait entrer dans un "nouvel âge", ce qui laisse entendre n'avaient pas jusqu'à présent donné satisfaction, ou du moins qu'elles devaient être améliorées.

 

   Ces propos traduisent d'abord une évolution importante dans l'opinion du Président Hollande, car , il n'y a pas si longtemps, en 2006, étant alors secrétaire du Parti Socialiste, il avait dit que "nous avons des excuses à présenter au peuple algérien", ...autrement dit que la France devait pratiquer la "repentance" vis-à-vis de l'Algérie...

 

   Evolution heureuse et salutaire, car une repentance aurait été totalement été inadmissible pour les Français si elle leur avait été imposée ...En effet, la "repentance" ne peut être pratiquée que par ceux ayant une "faute" à se reprocher, ...et, en l'occurrence, les Français contemporains ne peuvent pas être jugés responsables du comportement de leurs ascendants depuis plus d'un siècle, l'Histoire n'étant pas héréditaire ...De toutes façons, même si elle était jugée nécessaire, elle serait notoirement injuste, puisqu'elle ne tiendrait pas compte de la réalité complexe de l'Histoire ...

 

   Il est vrai que la France a "colonisé" l'Algérie à partir de 1830, mais l'Algérie n'était pas alors indépendante, puisqu'elle était soumise au joug brutal des Ottomans, et la "colonisation" était considérée à l'époque par les pays européens comme un "apport de la civilisation" à des pays jugés - à tort ou à raison - comme arriérés ...Certes, elle a donné lieu à des abus incontestables - comme l'exploitation unilatérale des ressources et le mépris des autochtones - mais elle a aussi apporté des bienfaits comme la médecine ou les routes, et la France s'est dans l'ensemble, en Algérie comme dans ses autres colonies, montrée plus "humaine" que la plupart des autres pays colonisateurs, notamment l'Angleterre ...Et ce n'est pas par hasard que la langue française est restée d'usage courant en Algérie, même si elle a reculé depuis son indépendance en 1962 , ...et que l'Algérie a conservé une situation "d'observateur" dans l'Association des pays de la Francophonie, ce qui aurait été impensable si la France y avait eu un comportement globalement condamnable...

 

   Bien sûr, La France et l'Algérie ont connu des périodes sombres, ce qui est le cas des rapports de nombreux autres pays dans le monde ...Mais si le Président Hollande, lors de sa visite en Algérie, tient à "dire la vérité sur le passé", il doit alors veiller à ce que celle-ci soit reconnue de part et d'autre :

  - L'installation des Français (mais aussi des Espagnols et des Italiens) ne s'est pas faite sans heurts, ...les Algériens étant alors  expropriés des meilleures terres, ...et souvent méprisés (pratique humiliante du tutoiement), l'armée s'est  parfois livrée à des atrocités - comme la répression d'une révolte dans les Aurès en 1945 - et récemment encore en France la police a dispersé avec brutalité une manifestation d'Algériens à Paris le 17 octobre 1961 ...Mais les Algériens ont aussi à leur passif le massacre de fonctionnaires français en 1954 - à l'origine de la "Guerre d'Algérie" - le meurtre des habitants de Melouza en 1957, l'assassinat des moines de Tibhirine en 1996, sans compter l'exécution honteuse de soldats français du contingent émasculés dans les djebels, -déclenchant alors des représaiilles aveugles et in contrôlables de leurs camarades horrifiés, l'éviction brutale des Français d'Algérie après les Accords d'Evian (1962) suscitant les réactions brutales et sanglantes de ceux-ci dans l'OAS, l'exécution ultérieure des "Harkis", Algériens ayant commis le "crime" d'avoir fait confiance à la France...
 

   Aussi, plutôt que de se tourner vers un passé chaotique, vaut-il mieux maintenant le dépasser ...et aller de l'avant ...Et, pour aller de l'avant, il faut d'abord que la France et l'Algérie, "d'égale à égale", règlent leurs problèmes encore en litige - comme le contentieux résultant de l'exode massif des Français "rapatriés" ou l'indemnisation des victimes des 210 essais nucléaires dans le Sahara ...Il faut également que les rapports entre les deux pays soient normalisés sur le plan humain, par une fixation concertée de l'immigration des Algériens en France, immigration préférentielle montrant d'ailleurs l'attirance persistante des Algériens pour la France ...au point de souhaiter souvent la nationalité française ...encore faut-il que la France les accueille dignement et en finisse avec une ségrégation provoquant parfois des troubles dans certaines banlieues des grandes villes, à fortiori avec leurs difficultés à trouver des emplois...

 

   Alors peut-être, il y aura un "nouvel âge" ...Il est déjà symbolique que tous les Présidents français venus en Algérie (De Gaulle, Mitterrand, Chirac, Sarkozy et maintenant Hollande) y ont toujours été accueillis dans la liesse ...Avec une entente revenue entre les Algériens et les Français, quel qu'ait été le passé, ce sera enfin l'âge de la maturité...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Polit. internationale
commenter cet article

commentaires

LOUANCHI 26/01/2013 19:55


HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE :





lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news


En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des
arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A
l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques
minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul
aujourd'hui se décide à parler.


 


35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la
honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


 


Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de
ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi
joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)
Interview du 26 mars 2012
sur radio-alpes.net

LOUANCHI 03/01/2013 07:58


HARKIS :

lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news


En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de
Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du
village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions
hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un
seul aujourd'hui se décide à parler.


 


35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser
le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


 


Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de
ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi
joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)
Interview du 26 mars 2012 sur
radio-alpes.net

Jacques Heurtault 25/12/2012 14:01


Autant pour moi! J'ai le très vilain défaut de ne pas parler arabe couramment ...

Jean Daumont 24/12/2012 09:21


J'ai cherché la signification de Maghreb ...Dans le dictionnaire Robert/noms propres (tout simplement), la définition est "en arabe" la partie ouest du nord de l'Afrique ...Dans l'encyclopédie
Wikipedia, il y a davantage de précisions : en arabe "al-maghrib" = le couchant ...en berbère "tamazgha" ...et distinction entre "maghreb" (ouest) et "machrek" ou "macrek" (est)...


http://fr.wikipedia.org/wiki/Maghreb

Jacques Heurtault 23/12/2012 13:41


Pourquoi la Suède? Tout simplement parce que la Suède fait partie de l'Union Européenne ... L'Algérie, le Maroc ou la Tunisie n'en font pas partie ET, JE L'ESPERE BIEN, N'EN FERONT JAMAIS PARTIE!
Pas plus que la Turquie, d'ailleurs ...


Je souhaite que soit créé une citoyenneté de l'Union Européenne ...


Par contre, je ne vois aucun inconvénient à ce que l'Alégie, le Maroc et la Tunisie créent une Union Economique du Maghreb ...


(J'ai récemment apris que Maghreb, en berbère, veut dire Maroc ... Quelqu'un, qui a aurait le temps et, surtout, l'envie, peut-il vérifier?)