Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 23:46

   La France, dans son histoire, a toujours été exemplaire, mais cet exemple a toujours aussi été à double face, comme le visage de Janus : tantôt elle a donné le bon exemple - comme la fameuse Déclration des Droits de l'Homme - et tantôt elle a donné le mauvais exemple, comme les conquêtes napoléoniennes qui ont coûté plus d'un million d'hommes ...De surcroît et souvent, la notoriété n'a pas été en correspondance avec les mérites ou les torts : ainsi les auteurs de la Déclaration des Droits de l'Homme n'ont pas eu l'honneur d'être inhumés au Panthéon, tandis que Napoléon 1er repose sous le dôme des Invalides ...Et on pourrait multiplier les exemples en évoquant d'autres personnages de l'histoire de France, l'opinion ayant même parfois été versatile, à l'image du cas de Mirabeau qui, après avoir été enterré au Panthéon, fut "dé-panthéonisé" ...Il est vrai que le Panthéon n'est pas une référence absolue ...Combien d'hommes (et de femmes) "illustres" n'ont pas eu droit à "la Patrie reconnaissante" ...et combien d'ailleurs ont fait savoir qu'ils ne le souhaitaient pas : tel est le cas des Présidents de la 5ème République maintenant décédés, comme De Gaulle bien sûr, mais aussi Pompidou et Mitterrand...

 

   Il n'en est pas moins vrai que les Présidents, quel que soit leur sort après leur mort, se doivent d'être exemplaires de leur vivant ...Car le fait d'être élus au suffrage universel leur confère une situation "hors du commun", autrement dit ils doivent être "au-dessus de la mêlée" ...Tel a été le cas de tous les Présidents jusqu'à présent, car, même s'ils souhaitaient être "populaires" et s'accommodaient d'applaudissements éventuels lors de leurs visites, ils devaient nécessairement "garder leurs distances" en raison à la fois du protocole et des mesures de protection, comme l'ont prouvé l'attentat du Petit Clamart pour De Gaulle ou l'incident des Champs-Elysées pour Chirac ...

 

   Dans ces conditions, il est normal d'attendre d'un Président qu'il s'occupe exclusivement des "grands problèmes" intéressant tout le pays, comme actuellement la crise économique et la montée du chômage ...Or le Président Hollande n'a pas été jusqu'à présent été particulièrement exemplaire dans ces domaines ...Et par contre voilà qu'à la supéfaction générale, y compris de nombreux membres du Parti socialiste, il se dérange spécialement à la télévision, non pas pour une annonce importante comme l'ont fait ses prédécesseurs, ...mais pour s'abaisser à commenter une banale expulsion d'une famille d'immigrés clandestins organisée de plein droit par son Ministre de l'Intérieur Manuel Valls, en accordant du crédit à un comportement inapproprié de la police envers une jeune fille de cette famille, Léonarda, et en accordant à celle-ci seulement le droit de rester en France "pour y préparer son avenir"...Etrange dichotomie qui lui vaut non seulement les insultes de la famille - qui avait pourtant bénéficié jusque là de divers avantages - mais aussi les critiques de la péronnelle envers la France ...On apprend d'ailleurs qu'en fait de formation scolaire, elle avait multiplié les absences, ce qui, normalement aurait dû lui valoir le Conseil de discipline ...

 

   Mais où va-t-on ?...Ce Président, dont décidément l'autorité consiste à ménager en permanence "la chèvre et le chou", comme s'il était encore Secrétaire du Parti socialiste, n'est-il qu'un simple chef d'établissement scolaire ? Déjà la presse internationale ironise sur son comportement, tandis que cette Léonarda devient "la Rom la plus célèbre du monde", dont la fortune est faite si elle monnaye ses augustes pensées à des médias avides "d'audimat" ...Bel exemple, vraiment, qui ,s'agissant d'immigrés, est du "pain béni" pour le Front National déjà en pleine montée avec les transformations habiles de Marine Le Pen le rendant "fréquentable" ...

 

   Et si on donnait  plutôt l'exemple d'une autre jeune fille, Malala, une petite afghane, qui a eu le courage d'affronter les les talibans pour l'ouverture d'une école pour les filles et a failli le payer de sa vie , mais n'en est pas moins déjà oubliée par les médias ?...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Politique Intérieure
commenter cet article

commentaires

Jacques Heurtault 25/10/2013 16:12


Décidément, il s'en est passé des choses en mon absence! Je vais finir par croire qu'ils profitent de mes absences pour faire des choses ... dans mon dos!


Je vais bientôt me fendre d'un article sur le droit de la nationalité. Être Français, ça doit se mériter!

loubomyr 23/10/2013 10:04


Quand j'écrivais ci dessus que la langue de bois était l'appanage de l'opposition, j'oubliais l'excption à la règle : Le petit marquis de Meaux, le cumulard débridé qui a délaissé son poste
d'avocat avec des regrets, l'homme dont le front haut ne cache que du vide, bref, l'insupportable Copé. Lui, qu'il soit dans l'opposition ou dans la majorité, il pratique la langue de bois avec
une égale constance et la régularité d'un métronome!!! Sa dernière trouvaille consiste à déposer un projet de loi, tout en sachant qu'il n'a aucune chance d'être adopté, revenant à signifier la
fin du droit du sol pour revenir au droit du sang. Décidemment, la "petite léonarda", aura fait couler bien du sang socialiste, bien de l'encre éditorialiste et germé bien d'étranges
comportements : un droit de grâce du président mal composé et le droit du sang comme sujet de nouvelle polémique. Avec tout cela, l'absence du droit d'inventaire des années bling bling est passée
comme une lettre à la poste et tous ces enfantillages malsains commencent à echauffer sérieusement le populo!!!! Les distingues sondeurs disent pourtant que ça grogne, que ça rouspette, que c'st
prêt à péter, mais non la "représentation nationale" continue sa com' délirante!!!

loubomyr 22/10/2013 10:15


Je ne suis pas toujours d'accord avec vos écrits, mais là, je partage entièrement votre avis sur l'action de François Hollande. La France, malgré ses multiples fromages et toutes ses cultures
régionales ne se gouverne pas comme le parti socialiste!!!! Le Président de la République n'a pas à se transformer en "bon roi François III" exerçant son droit de gràce quand bon lui semble. Celà
n'est pas la peine d'être entourré d'une armada de communiquants pour multiplier de telles bourdes, car ce n'est pas la première. (D'ailleurs, les écoute t il, lui qui est si confiant dans sa
bonne étoile?) Je n'ai pas voté pour François Hollande, j'ai voté contre Sarkozy. Si la Cinquième République n'est plus capable que d'accoucher d'un surexcité à l'égo démusuré ou d'un grand tout
mou qui, voulant "faire plaisir" à tout le monde mécontente le plus grand nombre, si on en est là donc, c'est que le moment de changer de constitution n'est plus très loin.


Nous avons besoin d'autres processus que ceux qui conduisent à la reproduction continue du modèle technocratique "Droit/ENA/HEC". Il semble bien que quelle que soit la configuration gauche
droite, la com' est l'appanage de la majorité et la langue de bois celui de l'opposition!!! Nous n'en pouvons plus d'un bipartisme dont chacun des composants n'est qu'une machine à pondre un
candidat soi disant providentiel tous les cinq ans. De l'air, du balais, du vent!!!! Quand vont ils enfin se décider à aller voir ailleurs? puisque tout et son contraire a été essayé dans le
"meilleur des mondes" néolibéral débridé et que cela ne marche pas, ne marche plus!!! Où sont ils ceux qui vont se lever pour stopper la com' à bout de souffle et enfin faire du politique?