Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 23:20

    Il est impossible de savoir quand l'homme a commencé à se préoccuper de son origine, mais il est certain que cette préoccupation est apparue au fur et à mesure de l'éveil de sa conscience et de son emprise sur le monde au cours des deux millions d'années de son évolution.

 

   Au début, l'homme est évidemment soumis à la puissance de la nature, où il est confronté à tous ses éléments : l'alternance du jour et de la nuit avec le soleil et la lune, mais aussi l'eau, le vent , la végétation, les animaux ...et parfois les épidémies ou les cataclysmes ...Et comme il n'a pas les moyens d'en comprendre la raison d'être, il les attribue à des forces mystérieuses, ce qui se traduit par des pratiques magiques - sorcellerie et chamanisme - qui persistent encore en ce début du 21ème siècle dans les régions reculées de l'Afrique, de l'Amérique du Sud ou de l'Océanie et parfois même sporadiquement dans des secteurs plus ou moins isolés de l'Europe ou de l'Asie ...Cependant, au cours des temps, et de façon différenciée, ces pratiques débouchent sur des croyances religieuses, c'est-à-dire sur l'identification par l'homme ...d'une entité supérieure dont dépendraient sa vie et sa destinée, ...croyances évoluant elles-mêmes de la "divinisation" des éléments caractérisant le "polythéisme" ...à la notion d'un Dieu unique ou "monothéisme" : Râ en Egypte, Mardouk en Assyrie, Yaveh chez les Hébreux, ...Quetzalcoat au Mexique précolombien ...Dieu unique d'abord proche de l'homme, dont il est censé diriger le comportement, avant de devenir une puissance lointaine et ésotérique, à laquelle on attribue l'organisation de l'Univers, et en particulier ...la création de l'homme. Tel a été le cas du judaïsme et de son prolongement du christianisme dans le monde dit "occidental", où, jusqu'au 18ème siècle, aucune autre explication n'était admise par l'Eglise sous peine de condamnation pour hérésie...

 

   Alors, à la faveur de la réflexion philosophique remettant en cause les fondements religieux, apparaît au début du 19ème siècle la théorie de Darwin sur l'évolution des espèces, où il affirme que l'homme appartient à une "famille" d'êtresCaricature-de-Darwin.jpg vivants, où il est le "cousin" du singe, avec lequel il a, manifestement, de nombreux points communs, ce qui signifie donc que l'homme n'est pas le résultat d'une création particulière, mais s'inscrit dans l'évolution des animaux ...Evidemment, cette théorie soulève une indignation quasi-générale, non seulement des milieux religieux, mais également des milieux scientifiques qui la résument abusivement dans une formule simpliste "l'homme descend du singe", Darwin lui-même étant caricaturé comme tel... Hostilité qui persiste encore au début du 21ème siècle, puisqu'il y a toujours, notamment aux Etats-Unis,  un courant de pensée "créationniste" n'acceptant pas la notion même d'évolution ...

 

   Pourtant, la théorie de l'évolution des espèces n'a pas cessé ...d'évoluer, en fonction de la découverte de nombreux sites préhistoriques, permettant de préciser les étapes du développement de l'homme ...Au schéma "linéaire" établissant une succession de types d'hommes aux aptitudes croissantes - Australopithèques 2 millions d'années, Homo habilis 1 million d'années, Homo heidelbergensis 800.000 ans, Homo néandertalensis et Homo sapiens 250.000 ans - s'est substitué un schéma "arboré" où foisonnent de nombreux types "d'Homos" ...qui ont tous disparu ...à l'exception de l'Homo sapiens dont la descendance a donné "l'homme moderne" ...Mais il apparaît  que, jusque vers 50.000 ans, il est resté en concurrence avec l'Homo néandertalensis qui serait apparu avant lui avant de dispataître au terme de 200.000 ans d'existence, c'est-à-dire largement plus que l'homme moderne de l'histoire remontant seulement à 7000 ans ...  Cet "Homme de Néandertal" a d'abors été considéré jusqu'au milieu du 20ème siècle comme une "brute" intemédiaire entre le singe et l'homme, avec le  front fuyant et les arcades proéminentes de son crâne, ...mais il a été en quelque sorte réhabilité ensuite, en considération des des objets trouvés dans les sites de la péninsule ibérique où il se serait réfugié avant de disparaître pour des raisons indéterminées : faiblesse démographique n'ayant pas permis le renouvellement, ...épidémies fatales, ...ou extermination par l'Homo sapiens plus nombreux et mieux armé ?... Toujours est-il que l'Homo sapiens, sorti de la zone des lacs de l'Afrique orientale, se répand progressivement vers "l'Occident" où il est plus connu sous son nom européen d"d'Homme de Cromagnon" ...et vers "l'Orient"  où il supplante un autre type d'homme, l'Homo floresiensis... Tel était du moins le schéma d'évolution élaboré jusqu'à la fin du 20ème siècle...

 

   Car des faits nouveaux sont  apparus en ce début du 21ème siècle, notamment en raison des progrèsArborescence-de-l-homme.jpg réalisés en micro-biologie dans l'étude de l'ADN ...Alors qu'on croyait à un incompatibilité de reproduction entre l'homme de Néandertal et l'homme de Cromagnon pendant leur période de cohabitation - à l'instar des rapports entre les familles du cheval et de l'âne donnant chez les équidés des indivudus stériles (mulets et bardots) - on a constaté que l'homme moderne avait pu conserver des "gènes" néandertaliens, certes minoritaires (moins de 5 %?), mais prouvant qu'une reproduction avait pu se produire entre les deux types d'hommes, l'homme de Néandertal très minoritaire s'étant confondu progressivement dans l'Homo sapiens ou homme de Cromagnon, dont l'espansion a été au contraire exponentielle  ...Et cette hybridation se serait produite également vers l'Asie (et l'Amérique ?...) avec des types d'hommes plus nombreux qu'on ne l'imaginait, à en croire les recherches actuelles effectuées par les Chinois ...Il en ressort que les anthropologues de "l'Occident" ont peut-être considéré à tort que l'homme moderne est sorti seulement de ...l'Occident au sens large, avec un point de départ en Afrique - ce qui peut être mis en rapport avec l'expansionnisme européen à partir du 15ème siècle - ...et qu'il faut en venir à une notion "polycentriste" de l'origine de l'homme, elle-même non sans rapport, en ce début du 21ème siècle, avec le fait que l'histoire du monde devient "multipolaire" ...L'arborescence humaine serait-elle une véritable forêt ?...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans L'Histoire
commenter cet article

commentaires