Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 11:09

   Dans le temps qui s'écoule indéfiniment, les hommes ont toujours éprouvé le besoin de fixer des repères, pour se donner au moins l'illusion de se retrouver dans leur passé et de le commémorer ...Ainsi ont-ils créé des calendriers qui ont beaucoup varié suivant les pays et les époques, et si le calendrier dit "grégorien"  - du nom de Pape Grégoire XIII qui l'édicta en l'année devenant alors 1582 après la naissance supposée (et d'ailleurs fausse...) de Jésus-Christ - est devenu le calendrier universel, il s'est substitué en fait à divers calendriers qui restent souvent en usage dans un cadre local et spirituel : en l'an 2000, on était aussi en l'an 5760 des Juifs (décompte présumé depuis ...la Création), en l'an 4697 des Chinois (d'après le calcul d'un souverain mythique de l'époque...), en l'an 2543 des Bouddhistes (anniversaire de la mort de Bouddha...)  et l'an 1420 des Musulmans (rappelant le départ de Mahomet de La Mecque pour Médine : l'Hégire) ...Mais le besoin de repères ne s'est pas arrêté à un calendrier, puisque l'usage a retenu des dates particulières jugées "mémorables" car elles correspondaient à des événements importants : ainsi, en France, on met en relief les dates des "Révolutions" - 1789, 1830, 1848 - et, dans toute la planète, les deux Guerres mondiales de 1914-1918 et de 1939-1945 ...

 

   Il en est déjà de même en ce début du 21ème siècle, puisqu'après la célébration de l'année 2000 le monde éprouve le besoin de commémorer dix280px-September 11 Photo Montage ans après  un événement jugé déjà plus important : les attentats du 11 septembre 2001 ayant notamment entraîné l'effondrement des 2 tours de Manhattan  - les "Twin towers" - à New-York ...Comme le proclame le titre commun à de nombreux journaux, il s'est en effet agi "d'un jour qui a changé le monde" !...

 

   Et pourtant ...cet attentat, même monstrueux, n'était pas - hélas - un évènement exceptionnel ...Il s'inscrivait dans une longue suite d'attentats fomentés par l'organisation islamiste "Al Qaida" créée en 1988 à la frontière de l'Afghanistan et du Pakistan pour résister à la politique d'intervention militaire des Etats-Unis dans le Moyen-Orient et animé par un riche potentat d'origine saoudienne, Oussama Ben Laden, qui, ...après avoir fréquenté les Américains dans le cadre d'activité commerciales (*), s'était retourné contre eux, au nom d'une "Guerre Sainte" (la Djihad proclamée par Mahomet)  s'opposant à la "Croisade" invoquée par le Président George Bush ...Déjà, il y avait eu en août 1998 des attentats contre des ambassades américaines, avec de nombreuses victimes ...et, après 2001, il y aura les attentats de Bali en octobre 2002, du Maroc en mai 2003, de Madrid en mars 2004, de Grande-Bretagne et de Charm-el-Cheikh en juillet 2005, l'organisation "Al-Qaida revendiquant par ailleurs des enlèvements, comme celui d'un Français au Niger en juillet 2010...

 

   Pourquoi alors l'attentat du 11 septembre 2001 a-t-il eu un tel retentissement ?...D'abord, semble-t-il, parce qu'il a été "spectaculaire" ...Quoi de plus saisissant que ces deux tours s'enflammant et s'écroulant après le choc de deux avions ans, avec un déluge de feu et de poussière faisant environ 3000 victimes, dont certaines donnant la vision terrifiante d'un saut dans le vide ...Et aussi parce que les "médias" du monde entier, faisant désormais une grande place à "l'image", ont relayé "en boucle" les films de l'horreur ...Manifestement, il ne s'agissait plus de provocations localisées ailleurs que dans les Etats-Unis, mais d'une déclaration de guerre délibérée du chef d'Al-Qaida, Oussama Ben Laden, sur leur territoire ...et c'est bien ainsi que les Etats-Unis l'ont compris, menant désormais une guerre inexpiable contre lui en Afghanistan, afin de le débusquer - "wanted dead or alive" - et finissant par le trouver et le tuer le 1er mai 2011...

 

   Mais le retentissement des attentats du 11 septembre 2001 ne s'est pas arrêté à des opérations militaires ...Il a agi sur le comportement des hommes : les enquêtes d'opinion ont d'abord révélé une chute de la "croyance religieuse", comme si le reproche jusqu'alors individuel à Dieu de ne pas avoir empêché un malheur était devenu collectif, à l'instar de la France où il y aurait - paraît-il - deux fois plus d'athées en 2011 qu'en 2001 ...D'autre part, et surtout, il a représenté un tournant dans les "relations internationales" : dans un monde qui, à l'aube d'un nouveau siècle et d'un nouveau millénaire, pouvait entretenir l'espoir que , contrairement au 19ème siècle, allait s'ouvrir une période de paix favorisée par l'internationalisation des échanges économiques et culturels, ...s'est imposée l'hydre du terrorisme, pouvant atteindre à tout moment et en tout lieu des populations innocentes ...Et il ne s'agit pas d'un phantasme, à en juger par la menace proférée en ce jour anniversaire par les successeurs d'Oussama Ben Laden à la tête d'Al Qaida d'intervenir partout où la situation des musulmans peut être mise en cause - dans le Moyen-Orient, en Afrique ou dans le Sud-Est asiatique - en utilisant notamment le "terreau" des risques de famine comme en Somalie et en stigmatisant la responsabilité des "Occidentaux" dont ils proclament déjà que la démocratie, porteuse de corruption, est incompatible avec le Coran, dont il convient d'appliquer la "charia", c'est-à-dire les règles de vie comme ...l'obligation de ...la barbe pour les hommes ...Et le port du voile et la réclusion pour les femmes... Certes, cette attitude est loin d'être partagée par une majorité de musulmans soucieux de vivre en bonne intelligence avec les autres populations, mais elle montre, comme le remarque l'historien français Frédéric Lenoir que "le renforcement des fondamentalismes et des communautarismes de tous bords est l'un des principaux effets du 11 septembre 2001 ...Cette tragédie au retentissement planétaire a révélé et accentué la fracture Islam-Occident, comme elle a été le symptôme et l'accélérateur de toutes les peurs liées à la mondialisation ultra-rapide des décennies précédentes et du choc des cultures qui en découle " (**)...

 

 

(*)  Voir l'article : http://fr.wikipedia.org/wiki/Oussama_ben_Laden

(**) Voir Editorial de la revue "Le monde des Religions" Septembre-Octobre 2011

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Polit. internationale
commenter cet article

commentaires

clovis simard 14/09/2011 12:46



Blog(fermaton.over-blog.com)Mathématiques de la conscience humaine.No-29,FINITUDE-(ÂGES DE NOTRE VIE).



Jacques 13/09/2011 01:45



Ah mais...ça "chauffe" aussi ici....


Pour ma part, je pense qu'on prête beaucoup à Al Quaida dont on ne sait pas trop qui en fait partie.


On parle de "cellules dormantes". On nous dit que tel ou tel s'est rallié ou bien a constitué un groupe se revendiquant de...


Mais ce sont nos bons gouvernements occidentaux qui nous racontent ça.


Les PREUVES" on n'en a jamais. Excepté pour le 11 septembre, en effet.


De plus, c'est passé sous silence dans l'article ci-dessus, le Ben Laden fut d'abord une "créature" de la CIA.....


Et si il s'est fait dézingué par les commandos US, il faut noter que la croisade de Doubleyou, dans laquelle nous nous sommes fourvoyés, a coûté la vie à 75 militaires Français qui sont morts
pour rien.


Et on finira par se barrer la queue entre les jambes d'Afghanistan comme nous l'avons fait ailleurs dans le passé.....


L'Histoire, un éternel recommencement ????


Toujours est-il que la débauche de nos médias pour cette commémoration d'abord américaine frisait l'indécence.


D'autant qu'on a à peine vu ( peut-être même pas...!) la seule cérémonie officielle et intelligente française sur le Parvis des Droits de l'Homme au Trocadéro.


Il paraît ( dixit France Inter) qu'un pompier new-yorkais a été décoré à cette occasion. Je l'ai aperçu faire une brève intervention sur F3 (je pense) mais on n'a strictement pas vu ( sauf erreur
de ma part) sa remise de médaille.


Alors ça aussi, c'est choquant !


 


jf.



Lobomyr 12/09/2011 19:40



C'est bien ce que je disais : employer une expression comme "fracture entre l'Islam et l'Occident" ne ressort pas de la rigueur d'un historien reconnu. C'est aussi ridicule que de parler
de "fracture entre la chrétienté et l'Orient"; Quand on inverse la proposition, c'est là que l'on voit que l'expression est un abus de langage, un raccourci qui n'a pas de signifiant. En tant que
professionnel de la communication, je fais très attention au sens caché de certaines expressions toutes faites. Et quant à la fameuse "fracture", si tant est qu'elle existat, je suis tenté de
dire que l'esprit des révolutions arabes de cette année a constitué un plâtre salutaire !!!!



Jean Daumont 12/09/2011 17:03



   J'apprécie pour ma part vos commentaires dans le blog de Jacques (Le Monde), et je suis désolé de votre rigueur à mon égard , car elle est injuste...


   En effet, l'historien que je suis n'a pas de leçon à recevoir en l'occurrence, puisque que je ne confonds évidemment pas Islam et islamisme et que vous n'avez pas besoin de me
rappeler que l'islamisme est minoritaire en terre d'Islam ...J'ai nahuère étudié l'histoire musulmane et je n'ignore pas le rôle majeur de l'Islam dans la transmission du savoir antique
(Averroès...) alors que l'intégrisme chrétien, avec les croisadesqui n'ont certes pas été à l'honneur de "l'Occident" ...Et si je stigmatise la responsabilité de Ben Laden dans ce que je persiste
à considérer, conformément à l'opinion générale, l'attentat du 11 septembre 2001 comme un acte inqualifiable, je stigmatise aussi la prétendue "croisade" de Bush, qui l'a en partie provoqué...


   Quant à la citation finale de mon article, que vous mettez en exergue, je précise clairement que je n'en suis pas l'auteur, puisqu'il s'agit du début de l'éditorial d'un historien
aussi aurorisé et compétent que peut être Frédéric Lenoir, qui souligne le risque d'un enchaînement pouvant conduire à une fracture entre l'Islam et l'Occident...Et, dans cette perspective, la
célébration du 1Oème anniversaire de l'attentat dans "l'Occident"est d'autant plus fâcheuse que dans le même temps beaucoup de pays arabes évoluent vers un assouplissement de leurs institutions
par rapport au poids séculaire de la reigion musulmane...



Loubomyr 12/09/2011 13:37



"Cette tragédie au retentissement planétaire a révélé et accentué la fracture Islam-Occident" :d'un coté une
religion, avec ses diversités (sunite, chiites, intégristes salafistes, derviches tourneurs ....sans compter les écarts de pratique entre Turquie et Magreb, l'extrème orient et l'indonésie) et de
l'autre une notion géographique, l'occident (mais lequel : catholique, protestant, juif, orthodoxe, musulman, agnostique, athée sans oublier les différences d'histoire entre le Nord et le Sud,
l'Est et l'Ouest) .


Mélanger les torchins et les serviettes, cela ne facilite pas la compréhension d'un monde complexe et les
racourcis saisissants, s'ils sonnent bien, n'ont en fait aucune consistance.