Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 15:34

   Il fut un temps où, à l'image de Pic de la Mirandole, des hommes étaient capables d'être des ...puits de sciences, ...des sciences, il est vrai, beaucoup moins universelles qu'aujourd'hui...

 

   Car, aujourd'hui, même s'il y a encore des "génies scientifiques", comme Albert Einstein ou Stephen Hawking, leur savoir est hautement spécialisé dans des domaines inaccessibles au commun des mortels, celui-ci étant réduit à se satisfaire de ce qu'il est convenu d'appeler de la "vulgarisation",...et encore n'est-il pas sûr alors qu'il comprenne vraiment...

 

   C'est le cas dans cette histoire de "Boson de Higgs", dont la découverte vient d'être saluée en grande pompe par un séminaire scientifique réuni à Genève ...un lieu significatif pour une découverte jugée fondamentale, puisqu'elle a été mise en évidence au Centre Européen de la Recherche Nucléaire (CERN) installé près de cette ville et comportant le plus grand accélérateur de particules du monde, avec son tunnel circulaire de 27 kilomètres à une centaine de mètres sous terre ...Miracle, paraît-il - disent les physiciens eux-mêmes - puisque cette particule de "boson" avait été "théorisée" par le savant britannique Peter Higgs en ...1964, avec le concours de deux collègues belges Rober Brout et François Englert, mais n'avait jamais été "pratiquement" trouvée depuis presque 50 ans ...Et voilà, on l'a trouvée ...et, comme l'affirme Peter Knight, Président de l'Institut Britannique de Physique, "cette découverte est aussi importante pour les physiciens que la découverte de l'ADN le fut pour les biologistes" ...S'il le dit, le commun des mortels est bien obligé de le  ...croire, à défaut de le comprendre, d'autant plus que le CERN a confirmé que "cette découverte était fiable à 99, 99995 % " (?!)...

 

   Car, en fait, de quoi s'agit-il ?...Ni plus, ni moins que "la clé de voûte de la structure fondamentale de la matière", ...en ce sens que le "boson" désormais dit "de Higgs" donnerait leur masse aux particules qui composent notre univers" ...En effet, lors du "Big-Bang", où, selon Albert Einstein, '"de rien est né tout", les particules alors créées ne se seraient pas agglomérées s'il n'y avait pas eu ce "boson", et donc il n'y aurait eu ni étoiles, ni planètes, ni vie, et bien entendu ni hommes sur la Terre et peut-être ailleurs pour en prendre conscience ...Autant dire qu'en permettant (en principe) de comprendre l'infiniment petit , cette découverte "éclaire" aussi l'infiniment grand ...On comprend que les savants, l'ayant déjà invoqué à propos du "Big-Bang", aient parlé de la particule  ...de "Dieu" ! ...Cela devient vertigineux ...

   Mais vertigineux aussi est le regret pour le commun des mortels de ne pas parvenir à comprendre comment ce sacré "boson de Higgs peut conférer leur masse à toutes les autres particules élémentaires ...Mais au moins peut-il s'amuser de la métaphore présentée par un autre physicien, David Miller, celle d'un " cocktail ...mondain" où, sans un "boson" pour mettre de l'ordre sous forme de masse, "les particules seraient comme des petites souris circulant librement entre les invités", de quoi permettre ,...au moins aux dames, ...de pousser des cris d'orfraie..., ce qui n'est pas leur faire injure, puisque, sans le "boson", elles n'existeraient pas... 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Sciences
commenter cet article

commentaires

louys 16/07/2012 00:37


Qu'on ait découvert un boson, peut-être puisqu'il était prédit par la théorie. Qu'il ait les qualités du Higgs, c'est une autre paire de manche.


C'est audacieux de la part du Cern d'insinuer cela à moins d'un souci de subvention. On a eu le neutrino plus rapide que la lumière, aura-t-on le banquet autour d'un hypothétique Higgs (image
souvent donnée pour en comprendre le mécanisme) vidé de ses invités ?


Il y a beaucoup à faire pour conjuguer masse et charge des particules dans ce champ de Higgs, disons plus simplement dans le champ d'énergie déployé dans l'espace-temps; si le Higgs intervient
pour la masse, qu'en est-il pour la charge ? 


En effet, l'équation de Dirac implique la description de tout l'électromagnétisme avec une constante non dimensionnée :


http://christian.j.borde.free.fr/ChB.pdf


Cela suppose que la constante de structure fine a un rôle majeur pour la charge et donc pour la masse. Que devient alors le Higgs avec les attributs qu'on lui donne ? A mon avis, il ne fait que
porter les attributs de cette constante. Alors boson... champ... il y a du chemin à faire pour définir ce qu'on a découvert et qu'on ne voit pas.

clovis simard 10/07/2012 00:12


Blog(fermaton.over-blog.com),No-14. THÉORÈME DE HIGGS. - Un dieu qui a le vertige ?

clovis simard 10/07/2012 00:12


Blog(fermaton.over-blog.com),No-14. THÉORÈME DE HIGGS. - Un dieu qui a le vertige ?

Jean Daumont 09/07/2012 08:53


   Bossons ?... C'est là le "hic" ...Ce n'est pas à un ancien responsable de Pôle Emploi que je vais l"apprendre !...

Jacques Heurtault 08/07/2012 23:21


Et maintenant, bossons! Oh! Higgs! Oh! Higgs!