Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 16:20

 

                                                                                                                                                                                                                                Le thème du mariage - à défaut du mariage lui-même - est actuellement à la mode, depuis qu'un candidat à la Présidence de la République Française a cru devoir inscrire "le droit au mariage et à l'adoption aux couples homosexuels" au titre du 31ème de ses 60 engagements ...Comme il est devenu depuis lors Président, sa dévouée Ministre de la Justice Christiane Taubira en a rajouté en affirmant qu'il s'agissait d'un "progrès de la civilisation" à mettre sur le même plan que l'abolition de la peine de mort par son lointain prédécesseur Robert Badinter en octobre 1981...


   ...Progrès de la civilisation ? C'est vite dit ...et cela mérite un rappel historique sur le thème du mariage avant de "juger" si vraiment les Français sont en train de sortir de la "barbarie" dans ce domaine, ...et la réponse n'est pas évidente :

 

   - D'abord le mariage hétérosexuel n'est pas un fait "naturel" mais une "tradition" ancestrale consacrant l'union d'un homme et d'une femme en vue d'avoir des relations sexuelles destinées à perpétuer la vie de génération en génération...

 

   - Mais le mariage hétérosexuel n'est pas le seul mode d'union entre un homme et une femme, puisqu'il y a aussi l'union libre ou concubinage - étymologiquement le fait de "coucher ensemble" - et l'union, quelle qu'elle soit, ne se limite pas toujours à "un" homme et "une" femme, puisqu'il peut y avoir l'union d'un homme avec plusieurs femmes (la polygamie) et plus rarement l'union d'une femme avec plusieurs hommes (la polyandrie)...

 

   - Toutefois le mariage hétérosexuel a toujours été depuis l'Antiquité le mode d'union le plus couramment pratiqué, sous des formes diverses où, d'ailleurs, la situation de l'homme ("mariage" dérivant du mot latin "maritus" venant de "maris", c'est-à-dire le "mâle") a longtemps été prédominante sur celle de la femme :

   1. Dans l'Egypte ancienne, il était une union constituée à l'image de celle des dieux - notamment Osiris et Isis - dont les pharaons étaient les représentants sur la Terre ..Il y a eu, entre autres, Akhénaton et Néfertiti, ou Ramsés II et Néfertari...

   2. En Grèce, le mariage était conçu essentiellement pour perpétuer le peuplement des cités, mais la femme n'avait aucun rôle autre que d'enfanter, et elle restait soumise successivement à l'autorité de son père, puis de son mari...

   3. Pour les Juifs, le mariage est obligatoire et il est précédé de fiançailles ...Il est destiné à perpétuer l'espèce - "croissez et multipliez" - et la femme peut être répudiée si elle n'a pas enfanté dans les 10 années suivant son mariage ...Elle peut également être mise à mort - par lapidation - en cas d'adultère - c'est-à-dire de rapports sexuels avec un autre homme, ...ce qui, à l'inverse, n'est pas le cas du mari...

   4. Dans la Rome païenne, le mariage donne lieu à de nombreux rites - apparaît alors l'anneau nuptial ou alliance - et l'épouse pouvait être, suivant les cas, sous l'autorité de son mari ou celle de son père ...mais elle n'avait aucun droit civique. En contrepartie, la "matrone" était la maîtresse du foyer familial...

   5. Avec le christianisme, le mariage prend une forme beaucoup plus rigourleuse avec l'indissolubilité interdisant le divorce - sauf cas exceptionnels (ex : non-consommation) - et il devient même un des sept sacrements ...Par ailleurs, la virginité de la femme est une obligation pouvant, à défaut..., être une cause d'annulation...

   6. La Révolution, devenue hostile au clergé, crée le mariage civil (loi du 27 septembre 1792) qui doit précéder obligatoirement le mariage religieux, si celui-ci a lieu, et autorise le divorce pour faute ou consentement mutuel, ce que confirme globalement le Code Civil, de Napoléon 1er en 1804 ...Et l'extension dee l'Empire napoléonien va alors favoriser l'extension de ces mesures dans l'Europe, puis dans une grande partie du monde...

   7. A l'époque contemporaine, la seule modification importante sera la possibilité du mariage posthume en liaison avec l'hécatombe de la 1ère Guerre Mondiale ...Mais l'évolution des moeurs symbolisée en littérature par le "romantisme" conduit aussi à la multiplication du "mariage d'amour" où le sentiment l'emporte sur la raison, alors qu'auparavant le mariage était souvent arrangé, pour cause de catégorie sociale ( la "mésalliance") ou de partage ou réunion de biens...

 

   Au terme de cette analyse historique, il apparaît donc que le mariage a toujours été pratiqué essentiellement sous la forme hétérosexuelle ...Certes, il y a toujours eu parallèlement des rapports, voire des unions libres homosexuelles, ...et même il y a eu des cas où, comme en Grèce, il était conseillé aux éphèbes d'en avoir avant leur mariage ...hétérosexuel ...En Grèce, il y avait aussi l'île de Lesbos pour les femmes ...Mais, pour autant, on ne trouve pas trace de "mariage homosexuel"  ...En effet, de tous temps, le mariage était avant tout la reconnaissance d'une filiation permettant à tout enfant de s'inscrire dans une généalogie ...Et le soi-disant mariage homosexuel  - entre hommes comme entre femmes - exclut par nature l'enfant qui n'est plus un "sujet de droit" mais un "objet de droit" ...Car s'il fait, dans ce cas, l'objet d'une adoption, il est tenu dans l'ignorance de sa filiation, c'est-à-dire dans la méconnaissance de son origine, que tout individu a envie et droit de connaître ...Sinon, on va vers un monde où pourront se généraliser les mères porteuses et les enfants de laboratoire ...Un "progrès de la civilisation "? ...Une déchéance, en vérité !...

 


 

 

 

 

 

 

 


  

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Population
commenter cet article

commentaires

jolies russes celibataires 06/06/2013 12:52


merci pour ces renseignements !