Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 14:52

   Il fut un temps en France où la politique marchait à l'endroit, la "gauche" représentant en principe le progrès et la "droite" le conservatisme ...Et si l'Assemblée Nationale, de "droite" ou de "gauche", se laissait aller à certaines extrêmités, le Sénat, formé de représentants généralement plus âgés (latin "senex" = vieux) et donc plus sages, apportait les correctifs nécessaires...

 

   On n'en est plus là ...D'abord, la "gauche" n'est plus à gauche, puisque le 1er Ministre fait une politique plus favorable aux entreprises dont les patrons sont plutôt de droite ...qu'aux salariés qui sont plutôt de gauche, à en juger par ce qui se passe pour la SNCF ...Il est vrai que si les cheminots sont censés être de gauche, ils ont en fait des des avantages corporatistes (salaires confortables et gratuité des transports par rail pour eux-mêmes et leurs familles au sens large) qui les placent au-dessus d'autres catégories de travailleurs comme les agriculteurs qui, eux, n'ont pas de vacances, sont soumis aux intempéries ...et ont la réputation, comme propriétaires, d'être souvent de droite...

 

   Et voilà maintenant que le Sénat est plus royaliste que la roi (rien à voir avec Ségolène...) ...En effet, la Ministre de la Justice qui ne passe pas pour être de droite - elle serait même plus à gauche que la "gauche" - voit sa réforme pénale pourtant généreuse pour les délinquants retoquée ...par le Sénat qui l'a ré-écrite "à l'encre rouge" ...Plus question de peines-plancher, de rétention de sûreté, de tribunaux correctionnels pour mineurs ...Et le pouvoir d'enquête de la police, déjà limité, est encore diminué ... Il est vrai que c'est à l'instigation d'un rapporteur socialiste qui s'était déjà distingué par son action favorable à la gestion par autrui pour les couples homosexuels...

 

   Il ne manque plus désormais, la "droite" étant occupée seulement par ses querelles internes, que les "Fronts" pour remettre les choses à l'endroit ...Et comme le Front de Gauche en est à se remettre de ses déboires aux dernières élections municipales et européennes - de l'aveu même de son chef - il ne reste plus que le Front National - réputé d'extrême droite mais qui évolue vers le ...centre pour prendre des mesures populaires, donc ...de gauche, qui lui réussissent, à en juger par ses succès aux mêmes élections... Alors le Front National au pouvoir en 2017, à la Présidence de la République, comme à l'Assemblée nationale et au Sénat ?...

 

   Le monde à l'envers...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Politique Intérieure
commenter cet article

commentaires

Jacues Heurtault 01/07/2014 17:10


Aucun risque que le Front national accède au pouvoir en 2017! Il est, par contre, utile que le système politique délétère dans lequel on nous fait patauger soit sévèrement secoué ... 25% en Mai
2014, c'est trés bien! 30% en décembre 2015, ce serait mieux ... Avec quelques régions et départements à gérer ... histoire que ce parti nous montre de quoi il est capable! Il nous restera alors
15 mois pour le jauger à l'aune de son efficacité réelle ...


La seule issue responsable, c'est une alliance de gouvernement entre la gauche social-démocrate (et seulement elle!), les centres et la droite républicaine modérée ...