Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 10:58

   Le temps de la politique étant actuellement sans intérêt, il n'est pas pour autant possible de laisser du temps au temps, et il est même urgent de penser au temps, puisque, s'il faut en croire le calendrier maya confirmé par la prophétie de Malachie, la fin des temps prévue pour le 21 décembre 2012 approche inexorablement...

 

   L'homme a réfléchi de tout temps à la notion du temps, car le temps s'inscrit pour lui, comme l'espace, dans sa conception du monde, et, s'il n'y avait pas la dimension du temps, il n'existerait pas ...Mais, pour autant, il ne le maîtrise pas, et, dès l'éveil de sa conscience au cours des temps, il a dû se contenter de fixer des repères en fonction de l'espace, c'est-à-dire du mouvement des astres, en particulier du soleil et de la lune lui ayant permis de calculer des durées : seconde, minute, heure, jour, semaine, saison, année, siècle, millénaire ...Un calcul s'étant traduit dans des calendriers ...ayant beaucoup varié ...d'un temps à l'autre, suivant les civilisations, ...la généralisation "contemporaine" du calendrier judéo-chrétien en raison de la mondialisation n'empêchant pas certaines collectivités de conserver leur calendrier propre, le plus souvent pour un motif religieux, à l'instar des musulmans avec l'hégire ...Il n'en reste pas moins que l'homme, avec ses repères, ne répond pas à la question fondamentale : qu'est-ce que le temps ?...

 

   Manifestement, le temps n'est pas le simple (?) produit de la seule conscience de l'homme ...D'abord, il y a eu des expériences où il est apparu que des individus enfermés dans une grotte,et  privés de  toute communication avec l'extérieur et donc de repères, avaient une perception de la durée du temps différente ...D'autre part, la perception de cette durée du temps n'est pas une exclusivité de l'homme, car elle existe chez les autres êtres vivants ...Le monde végétal obéit à des cycles à la fois journaliers (l'assimilation chlorophylienne n'existe qu'à la lumière du jour) et saisonniers (interruption de la montée de la sève en hiver) ...Et le monde animal suit aussi des rythmes particuliers dans le temps, qu'il s'agisse des oiseaux migrateurs, des saumons venant de la Mer des Sargasses pour remonter le courant des rivières, du geai qui enterre des provisions pour l'hiver, du chimpanzé qui organise ses déplacements dans la forêt vierge en fonction de la maturation des fruits ...tous ces comportements ne pouvant être justifiés que par un certain sens du temps qui passe...

 

   Alors, ce temps qui passe est-il un élément constitutif de l'Univers ?...Si l'on s'en tient à la théorie de la relativité d'Albert Einstein, le temps ne serait pas dissociable de l'espace, et il pourrait donc avoir été créé et modifié à son image ...ce qui pose le problème du début et de la fin des temps : y-a-t-il eu un "big bang" initial, à partir duquel on passe de "rien" à "tout" ?...Et inversement, y aura-t-il un "big crash"où on repassera de "tout" à "rien", c'est-à-dire à l'annihilation du temps ?...Le monde est-il enfermé dans des limites de temps et d'espace, ou, au contraire, est-il illimité, sans commencement, ni fin ?...

 

   A en juger par les dernières recherches, fondées notamment par les progrès de l'investigation astronomique (sondes spatiales), il semble possible que le temps soit ...déformable ...Car c'est, disent les spécialistes, "la distribution des masses qui façonne l'espace -temps"  et -CQFD - il est donc évident qu'à proximité d'un astre massif  - ce n'est pas le cas du soleil ! - le temps doit s'écouler plus lentement ...et même, à proximité des "trous noirs", où la densité est infime, il pourrait être infiniment ralenti ...En conclusion, le temps serait donc extrêmement variable suivant les coins de l'Univers et, comme celui-ci ne cesse de s'étendre, paraît-il, ...le temps aussi...

 

   Mais il est certainement temps d'en finir avec cette réflexion sur le temps que beaucoup ne prendront pas le temps d'analyser, en pensant, peut-être à juste titre, qu'il s'agit seulement d'élucubrations ...Il vaut certainement mieux prendre le temps d'écouter la réflexion autrement poétique de Lamartine :

                              "O temps, suspend ton vol...

                                Et vous, heures propices,

                                Suspendez votre cours...

                                Laissez-nous savourer les rapides délices

                                Des plus beaux de nos jours ..."


   Du moins, jusqu'au 21 décembre 2012...

                       

                             

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Humour
commenter cet article

commentaires