Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 23:25

   Les Grands Hommes ...avec des Majuscules ...Voilà bien une expression contestable en France !...D'abord, parce qu'elle peut apparaître, en évoquant seulement les "hommes", comme une provocation envers les femmes ...avec des minuscules ...au lendemain de la Journée des Femmes ...Et ensuite, parce qu'en qualifiant certains hommes de "Grands" - au moral, bien sûr, même s'ils peuvent être petits physiquement - on contredit la notion universellement reconnue d'égalité figurant dans la Déclaration des Droits de ...l'Homme !

 

   Certes, sur le 1er point, les experts en sémantique ne manqueront pas de souligner que le mot "homme" n'est pas utilisé seulement pour le genre "masculin" et qu'il désigne aussi plus largement "l'humanité", c'est-à-dire à la fois les hommes et les femmes ...Mais pour désigner leur ensemble, c'est le mot "humanité" qui est utilisé, et non celui de "féminité" qui reste strictement limité aux femmes ...Il est vrai que le mot "humanité" est du genre "féminin" ...Ah ! les paradoxes de la langue française !...

 

   Sur le 2ème point, les experts en histoire, cette fois, sont loin d'être d'accord, car, même en élargissant le mot "hommes" aux "femmes", ils divergent sur l'appréciation de la "grandeur" ...Quand, au cours de la Révolution de 1789, il fut décidé de dédier le Panthéon (*) - au nom significatif - "Aux Grands Hommes la Patrie reconnaissante", le corps de Mirabeau, entre autres, y fut d'abord placé ...pour en être retiré ensuite pour cause de découverte d'une correspondance avec les "ennemis de la France" ...Et, par ailleurs, jusqu'à maintenant, il n'y a pas de femmes, alors que certaines femmes "ont bien mérité de la patrie", comme Marie Curie, par exemple... Et il y a ceux qui auraient pu y être, mais qui n'y sont pas, parce que l'histoire les a finalement désavoués alors qu'ils ont eu leur temps de "reconnaissance", comme Philippe Pétain .. ou parce qu'ils ne l'ont pas voulu, comme Charles De Gaulle, en dépit de la "reconnaissance" qui lui est toujours portée ...ou encore de François Mitterrand, qui avait pourtant déposé une rose (rouge) au Panthéon, après son élection en 1981 ...D'autres ont eu un sort particulier, comme Napoléon 1er, dont le corps a été rapatrié de l'île de Sainte-Hélène à l'Hôtel des Invalides sur l'ordre du Roi des Français Louis-Phlippe, soucieux de se concilier les bonapartistes après 1830 ...Quant aux Rois de France, du moins à partir des Capétiens, leurs corps ont longtemps été placés dans l'Abbaye de Saint-Denis avant d'être retirés et entassés dans une fosse commune en 1793 ...De l'utilité des morts en politique ...S'ils ont été des "grands hommes", ils ne sont jamais totalement morts !...

 

   Mais justement, si le sort des "grands hommes" est finalement aussi incertain, est-il vraiment utile de les honorer comme tels  ?... En fait, il apparaît que c'est moins leur "personne" - pas toujours exemplaire - qui est honorée, mais la période qu'ils symbolisent ...On a fait état récemment de la momie du pharaon Ramsès II, parce qu'elle évoquait l'apogée de l'Egypte antique ...On a parlé du siècle de Périclès à Athènes, comme plus tard on parlera su siècle de Louis XIV ...Le temps viendra peut-être où on célébrera le 20ème siècle comme celui de Charles De Gaulle, puisque, déjà, les partis de "Droite" comme de "Gauche" - qu'il avait pourtant condamnés - en font le symbole de la "grandeur française ...et que ses successeurs - sans exception - se sont accommodés des institutions qu'il a ...imposées à la France sous le couvert de référendums ...Car il y a la "vox populi", mais celle-ci ne donne pas toutes garanties, si on fait le tour d'autres pays : ainsi, à en juger par une enquête récente (**) sont primés ...le cycliste Eddy Mercks en Belgique, l'ancien dictateur Salazar au Portugal, Reagan avant Lincoln, Martin Luther King et Kennedy aux Etats-Unis, Léonard de Vinci devant Verdi et Galilée en Italie, Adenauer devant Martin Luther et ...Marx en Allemagne, Winston Churchill devant ...Lady Diana en Angleterre ...Evidemment, on ne risque pas ...d'y trouver Adolf Hitler ou Bénito Mussolini ou encore Saddam Hussein ...Les sociétés ne peuvent-elles donc pas vivre sans "Grands Hommes" ?...Jésus, lui-même devenu  ...l'un des plus grands hommes de l'humanité ...au point que certains l'ont élevé au rang de "Dieu" alors qu'il avait été vilipendé ...et crucifié de son temps ...ne disait-il pas "Heureux les petits, le Royaume des Cieux est à eux !" ...Le bonheur de l'homme n'est-il pas d'être anonyme ? ...Un  proverbe dit : "Pour être heureux, vivons cachés !"..


(*) http://fr.wikipedia.org/wiki/Panth%C3%A9on_%28Paris%29

 

(**) Revue Historia N° 10 Spécial Mars Avril 2013 - Les Grands Personnages de l'Histoire de France

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Personnalités
commenter cet article

commentaires

carlos Duvrait 07/09/2016 13:39

Vous êtes particulier, honnête et de bonne moralité.
Vous disposez d'un revenu pouvant vous permettre de survenir à vos mensualités.
Vous êtes sans emploi ou fiché en banque ou vous faîtes objet d'interdit bancaire pour incident non indépendant de votre volonté, de ce fait aucune institution financière n'accepte de vous faire de prêt.
Vous avez cependant besoin de financer le projet dont vous rêvez et qui vous tient a cœur.
Vous avez la possibilité de réaliser vos rêve avec notre structure de finance qui est disposé a vous octroyé des prêts allant de 2000 euro a 1.000.000 euro a des conditions très simple à rembourser a un taux d'intérêt de 1,2 % a 11.5 %
Alors n'hésitez plus écrivez nous un mail et nous verrons dans quelle mesure nous allons travailler ensemble.
Contactez nous directement a notre adresse mail : Carlosduvrait@yahoo.fr

Jacques Heurtault 13/03/2013 17:58


On peut très bien considérer que le déroulé des évènements a pour cause le contexte social (au sens le plus large ...) sans oublier la contribution personnelle de certains qui, selon toute
vraisemblance, sont sortis du lot parce qu'ils étaient plus intelligents que la moyenne de leurs contemporains. Certains de leurs contemporains furent probablement très intelligents mais ont eut
apparemment moins de chance ... C'est la vie!

Jean Daumont 13/03/2013 09:49


Je suis d'accord avec votre analyse, mais je serais plus nuancé que vous ... Pas de "Grands Hommes" imposés, dont la "grandeur" reste relative, mais liberté à chacun d'avoir son petit Panthéon
personnel... Et tant mieux ou tant pis si d'autres partagent ou non cette opinion ..."Statistiquement", il y aura tout de même de grosses préférences ...Ex: Pasteur

Loubomyr 12/03/2013 18:08


En histoire, tout est relatif en fonction du lieu ou de l'époque où l'on se trouve pour la commenter. Ainsi donc le XVIIème siècle peut être perçu par certains Français comme le siècle de Louis
XIV. Mais des Russes peuvent sans doute le nommer celui de Pierre le Grand??? Et puis aussi, pourquoi ce besoin de se référer à des hommes supposés plus grands que les autres? L'histoire des
peuples, des arts, de la philosophie, des idéologies (etc...) peut être utile à la compréhension de notre monde et de son évolution mais l'histoire d'hommes (qualifiés parfois abusivemnt de
grands) possède t elle cette même utilité? En ce qui me concerne je préfère assister à une pièce de Molière ou écouter la musique de Lully ou Rameau plutôt que de me pencher sur le destin de
Louis le quatorzième!!! Si j'étais scientifique je me passionerais certainement pour la théorie de la relativité et nettement moins pour la vie d'Albert Einstein. Ce ne sont pas les hommes qui
comptent mais ce qu'ils nous ont transmis et pour cela, pas besoin de Panthéon ou de commémoration.