Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 09:13

   Evidemment, si on veut suivre l'actualité, il est inévitable d'évoquer les Jeux Olympiques d'Eté qui s'ouvrent à Londres le 27 juillet 2012 et ont d'autant plus de retentissement qu'ils sont les "Trentièmes Olympiades" (XXX° !...), le culte persistant des dizaines pour les anniversaires leur conférant un prestige supplémentaire ...Que sera-ce quand les Jeux Olympiques atteindront la centaine ?...Il est vrai que ce n'est pas pour demain, ni même pour le présent XXI ème siècle !...

 

   Mais d'abord, il faut savoir pourquoi les Jeux Olympiques sont  ...des Jeux, et pourquoi ils sont ...Olympiques. Pour cela, il faut remonter à l'Antiquité, et en particulier à la Grèce antique ...Les Grecs avaient le "culte du corps" et s'adonnaient à la "gymnastique" (courses à pied, disque, javelot, saut, pugilat, pancrace) dans le cadre de "Jeux" liés au culte de leurs dieux,  où les vainqueurs devenaient des "héros" récompensés par une couronne d'olivier ...C'est ainsi qu'ils prirent l'habitude - les historiens disent à partir de l'an 1 du calendrier grec, c'est-à-dire 776 avant JC - de se retrouver à Olympie pour ces manifestations "théo-sportives" qui donnaient d'ailleurs lieu à une "trêve" déjà symbolique, puisqu'elle suspendait les conflits alors récurrents entre les cités rivales ...Car les Jeux n'ont d'abord été que des "Jeux Pan-Helléniques", avant de s'ouvrir à d'autres peuples avec l'occupation romaine et la création de l'Empire Romain autour de la Méditerranée ("Mare Nostrum") à partir du 1er siècle avant JC ...Il arrivera même que des Empereurs  prennent part à ces Jeux devenus "Olympiques", du mois avant leur conversion au christianisme ...et l'interdiction des Jeux faite en 394 par Théodose 1er en raison de leur caractère "païen"...

 

   Les Jeux Olympiques de l'Antiquité avaient néanmoins laissé pendant  un millénaire et demi un souvenir prestigieux ...Car, dès que l'emprise de l'Eglise chrétienne se relâcha, il y eut des tentatives ...de résurrection. Au 18ème siècle, après la re-découverte du site d'Olympie, on organise ..."l'Olympiade de la République" à Paris en 1796, 1797 et 1798 ...Et, au 19ème siècle, divers pays organisent des "Jeux" : scandinaves (1834), britanniques...déjà (1846) ...et ...olympiques ...à Athènes (1859 et 1870) ...La rénovation effectuée par le Baron Pierre de Coubertin n'a donc pas été une initiative seulement française, même s'il est le créateur du Comité International Olympique (CIO) en 1894 et a fait approuver l'organisation des 1ers Jeux Olympiques modernes en 1896, avec le mérite d'avoir refusé la prétention de certaines fédérations sportives britanniques à exclure les ouvriers et les paysans au nom d'un "élitisme social" ...Il sut également redonner aux Jeux Olympiques le prestige hérité de l'Antiquité grâce à un rituel qui s'est maintenu jusqu'à nos jours, avec les cérémonies d'ouverture et de fermeture, l'emblème aux 5 anneaux entrelacés, la flamme portée de ville en ville, la devise "Plus vite, plus haut, plus fort" et le podium permettant la remise solennelle des médailles d'or (1er), d'argent (2nd) et de bronze (3ème), des diplômes étant remis aux suivants ...Car les récompenses aux Jeux Olympiques ont une valeur particulière dépassant largement celle des championnats ou des coupes mondiales de nombreux sports ..."C'est le rêve de tout sportif d'être là !", a proclamé récemment le nageur français Camille Lacourt ...

 

   Malheureusement, l'histoire des Jeux Olympiques modernes n'a pas été un chemin toujours triomphal ...D'abord, même si ceux de 2012 sont désignés comme les "Trentièmes" (XXX), en fait il n'y en a eu que 27, à cause des 2 guerres mondiales du 20ème siècle, puisque les "sixièmes"  de Berlin ont été annulés (1916), ainsi que  les "douzièmes" de Tokyo puis Helsinki (1940) et ...les "treizièmes" de ...Londres (1944) ...D'autre part, les "onzièmes" de Berlin ont été entachés par la propagande raciste des nazis (1936), ...les "quatorzièmes" de Londres (1948) ont été boycottés par l'URSS et l'Europe de l'Est pour cause de "Guerre froide", ...et les "vingtièmes" de Munich ont été endeuillés par l'assassinat de membres de l'équipe d'Israël ...Mais il y a eu heureusement aussi une évolution positive : la création des Jeux Olympiques d'hiver (1924) en alternance de 2 ans avec ceux d'été, permettant l'accès de nouvelles disciplines sportives, l'admission des femmes (1928) jusqu'alors écartées, l'ouverture de Jeux Paralympiques pour les handicapés (1948) et de Jeux Olympiques de la jeunesse (2010) pour les jeunes de 14 à 18 ans ...Par ailleurs, la restriction d'admission aux seuls "amateurs" a été levée, permettant l'ouverture aux "professionnels" et mettant ainsi fin à une hypocrisie, car les participants ont été dès l'origine ou presque remboursés de leurs frais et ont le plus souvent reçu des récompenses de leur pays,et ont même plus tard reçu des gratifications diverses pour participer à des manifestations  ou se prêter à des publicités ...

 

   Cet aspect financier n'en est pas moins un problème...Car, s'il paraît légitime que des athlètes reçoivent une rémunération pour avoir contribué par leur participation à la recette de manifestations, cette rémunération est tout de même contraire à l'idéal des Jeux Olympiques (*) ...Comme l'avait souligné Pierre de Coubertin pour les Jeux Olympiques, "l'essentiel est d'y participer" ...autrement dit d'y faire preuve, conformément à la devise, d'un "dépassement de soi"  assorti d'une "communion avec les autres" ...Certes, cet idéal persiste, comme le prouve le comportement des athlètes respectant le "fair-play"et marquant de la sympathie envers leurs concurrents ...Mais, autour d'eux, il y a les "fans" au chauvinisme parfois exacerbé, ...et les "sponsors", toujours prêts à vanter la qualité des chaussures, des vélos, des perches, des fusils, etc ...même si le mérite est essentiellement dû aux muscles et à la volonté des athlètes ...Et il y a aussi les Etats et leurs médias tirant vanité des résultats de leurs ressortissants, et se livrant à des classements ...Déjà, avant la 1ère médaille délivrée en 2012, on rappelle qu'aux derniers Jeux Olympiques de Pékin (2008), les Etats-Unis étaient "premiers" au nombre des médailles (110) devant la Chine (100), mais la Chine était la "première" au poids de l'or (51) devant les Etats-Unis (36), ...la Russie étant "troisième" (72, dont 33 en or) ...la France, elle, étant ..."dixième" avec 41 médailles (7 en or) ...Pour les Jeux Olympiques de 2012, le Figaro du 27 juillet titre : "La lutte des superpuissances à leur paroxysme" !...

 

   Et derrière cette comptabilité, il y a le financement des Jeux, qui est estimé à 12 milliards d'€, ce qui est vertigineux ...Et il y a les droits de télévision, ...et toute une économie souterraine avec les "tweets" et autres nouveautés numériques ...On est à ...des "années-lumières" de la pauvreté relative des premiers Jeux Olympiques modernes de l'année 1896 à Athènes...

 

   Mais vivent les Jeux Olympiques de 2012, tout de même ...Puissent les 10.48O  athlètes représentant 205 pays donner à nouveau de quoi admirer et rêver ...Le bilan, on verra plus tard ...Pour le moment, c'est la ..."Trêve" !...

 

(*)  http://fr.wikipedia.org/wiki/Amateurisme_marron

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Sport
commenter cet article

commentaires