Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 16:01

   La chaîne de télévision LCP-Sénat a diffusé le lundi 9 décembre 2013 un documentaire sur "les murs dans l'Histoire" ...Documentaire original, car il s'agit d'un aspect de l'Histoire négligé dans les livres du grand public ou dans les manuels scolaires...

 

   C'est pourtant un comportement des hommes remontant à la nuit des temps que de marquer des "limites" car, depuis la Préhistoire, ils ont construit des   levées de terre, des haies de végétaux ou des murs en pierre, notamment quand les cultivateurs ont voulu protéger leurs cultures contre le passage des troupeaux des éleveurs ou les bêtes sauvages... Ces limites sont ainsi devenues un moyen de marquer "sa" propriété par rapport à celle des "autres", et ceci à tous les niveaux : d'abord au niveau individuel ou familial, puis au niveau des groupes sociaux, quels qu'ils soient, et ensuite au niveau des Etats ou des Empires ...Il y a eu les haies ou des clôtures en bois autour des champs ou des jardins, les remparts autour des châteaux ou des cités, et les frontières souvent marquées par des murailles ayant parfois des dimensions considérables, comme la "Muraille de Chine" construite à partir du 3ème siècle avant JC et s'étendant sur 5000 kms en montant et descendant suivant le relief, avec des fortins à intervalles réguliers, et ceci pour arrêter les invasions mongoles ...Plus modeste a été le "limes" construit autour de l'Empire romain vers le 2ème siècle après JC, et dont il reste quelques vestiges comme le "mur d'Hadrien" entre l'Angleterre et l'Ecosse et quelques tracés dans le secteur du Rhin...

 

   Plus tard, il y a eu en France au 17ème siècle les forteresses de Vauban ...Et Paris avait même eu son fameux château de la Bastille, conçue d'abord  pour sa défense, et devenue ensuite une prison, symbole de l'enfermement et de la séparation et par conséquent de la privation de liberté ...Et comment oublier qu'après la 1ère guerre mondiale de 1914-1918, les Français avaient construit la ligne Maginot qui devait interdire toute nouvelle invasion des Allemands, avec le résultat que l'on sait ...Ensuite, il y a eu le "Mur de Berlin", dit le "Mur de la Honte", construit par les communistes allemands du secteur oriental non pas pour défendre cette ville, mais pour empêcher leurs ressortissants de fuir vers le secteur occidental ...D'ailleurs Churchill parla alors de "Rideau de fer" ...Il y a eu aussi le Mur de Nicosie dans l'île de Chypre, construit pour séparer les populations séculairement hostiles des Grecs et des Turcs ...Il y a eu encore le 36ème parallèle entre la Corée du Nord et la Corée du Sud - en fait une série de retranchements construits par les communistes du Nord ...

 

   Et la liste n'est pas close ...puisqu'il faut citer aussi en Irlande la séparation entre les catholiques de l'Eire et les protestants de l'Ulster ...Et, en Amérique, le mur séparant le Mexique et les Etats-Unis, ceux-ci ayant voulu empêcher que les Mexicains pauvres puissent immigrer en masse chez eux, y trouvant des salaires largement supérieurs ...Enfin, il y a celui qui est peut-être le plus important par sa hauteur et sa signification, le mur construit par les Israëliens pour les séparer des Palestiniens, y compris à travers la ville de Jérusalem où on s'ignore d'une rue à l'autre...

 

   Parfois même, il n'y a pas besoin de "mur"...On s'ignore tout simplement ...On vit "entre soi" ...comme les juifs dans leurs "ghettos" qui, à l'origine, ne sont pas des prisons, mais des quartiers où ils se regroupent en raison de prescriptions religieuses pour être au plus près des synagogues, ce qui leur vaudra dans l'Histoire d'être souvent victimes de "pogroms", car les peuples n'aiment pas que certains groupes ne fassent pas comme les autres et ils les ont souvent rendu responsables des calamités, comme la peste ou la famine ...Il y a des frontières invisibles, comme par exemple entre les Wallons et les Flamands en Belgique , ...ou encore, en pleine actualité, entre les Ukrainiens de l'Est, slavophiles et proches de la Russie, et les Ukrainiens de l'Ouest aspirant au rattachement acec l'Europe...

 

  Les murs ?...Mais dans combien de villes ou de villages en France, les habitants se faisant construire une maison individuelle n'ont rien de plus pressé que de construire un mur ou un grillage ou une haie pour être séparés de leurs voisins ...On aspire à être "chez soi" ...Et pourtant, dans d'autres pays, comme les Etats-Unis, des documentaires ou des films nous montrent des propriétés  où, sur de vastes espaces, il n'y a pas le limites visibles...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans La sécurité
commenter cet article

commentaires

Jacques Heurtault 19/12/2013 17:30


"Les braves gens n'aiment pas que


l'on vive une autre vie qu'eux ..." (Georges Brassens) ...