Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 12:07

     L'Histoire a toujours retenu du passé les évènements les plus importants comme les Guerres Médiques au 5ème siècle avant JC, la Guerre de Cen-Ans aux 14ème et 15ème siècles ou la Révolution de 1789 en France, ...et depuis le 20ème siècle, elle s'est intéressée à l'évolution économique et sociale dans les diverses régions du monde ...Mais elle n'a que rarement prêté attention aux paroles prononcées par les personnalités qui en ont dominé le cours alors que ces paroles ont souvent eu un effet important, voire décisif...

 

   Pour mémoire, on peut citer les paroles légendaires qui, même si elles n'ont pas été réellement prononcées, montrent l'importance qui leur a été donnée, qu'il s'agisse des propos bibliques comme le "Je suis" de Dieu parlant à Moïse ou l'affirmation de Jésus-Christ à son disciple Simon : "Tu es Pierre, et sur cette Pierre je bâtirai mon Eglise" ...Certainement plus historiques, mais non vérifiables car elles ne sont rapportées que par leur auteur, les paroles de Jules César "Alea jacta est" lors de son franchissement du Rubicon ou encore "Veni, vidi, vici " après sa campagne en Asie Mineure ...Plus tard, Constantin aurait répété avoir vu dans le ciel "Par ce signe (la Croix), tu vaincras !"...

 

   Une évocation rapide du Moyen-Age pour rappeler que Jeanne d'Arc - ayant elle-même entendu des voix (?) - aurait déclaré qu'elle allait "bouter les Anglais hors de France" ...et, dans les Temps Modernes, Henri IV aurait gagné sa popularité en voulant que ses sujets aient une "poule au pot" chaque dimanche" ...Puis Louis XIV aurait déclaré "L'Etat, c'est moi !", fondant ainsi la Monarchie absolue, tandis que son successeur Louis XV se serait résigné en confessant "Après moi, le déluge !", lequel arriva avec la Révolution de 1789 où Mirabeau s'exclama "Nous sommes ici par la volonté du peuple ..." puis Danton qui galvanisa les Français contre l'invasion étrangère par son "De l'audace, encore de l'audace, et la France est sauvée !" ...Puis Napoléon 1er qui avait déclaré "l'impossible n'est pas français", félicita ses soldats en criant " Il suffira de dire que vous étiez à Austerlitz, pour qu'on vous réponde : voilà un brave !" ...Ensuite Mac-Mahon s'étonnant, lors  d'une inondation de la Garonne, non sans ridicule, "Que d'eau !"... Et Clémenceau lançant sa boutade " La guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires!..."

 

   Et puis 1940 ...De Gaulle, bien sûr, à la BBC de Londres : "La France a perdu une bataille, mais elle n'a pas perdu la guerre !" ...faisant écho à Churchill  "Je n'ai rien à offrir que du sang, du labeur, des larmes et de la sueur", tandis qu'en France, à Vichy, la voix chevrotante du Maréchal Pétain disait : "J'ai fait à la France le don de ma personne pour atténuer son malheur"...

 

   Ensuite, dans la 2ème partie du 20ème siècle, on peut à nouveau citer De Gaulle qui, du haut du Palais du Gouvernement Général à Alger en 1958, s'exclama, les bras en V, "Je vous ai compris " ...Mais aussi Martin Luther King , le 28 août 1963 aux Etats-Unis, lançant son "I've a dream!" (J'ai fait un rêve) pour affirmer l'égalité des Blancs et des Noirs, ce qui lui vaudra d'être assassiné le 4 Avril 1968 ...Et, dix ans plus tard, dans une Europe encore divisée entre L'Est et l'Ouest, s'élève la voix du Pape polonais Jean-Paul II qui, plus efficacement qu'avec des chars, va abattre le "mur" en disant simplement "N'ayez pas peur !" ...Peut-on d'ailleurs trouver meilleur exemple de la force de la parole ?...

 

   Pour le moment, certainement pas ...Le monde continue à être agité par des soubresauts comme les révoltes d'Egypte et de Syrie, mais ni les Etats-Unis - échaudés par l'échec de leurs interventions en Irak ou en Afghanistan - ni l'ONU, paralysé par le désaccord des grandes puissances telles que la Russie et la Chine, ne veulent intervenir, même si l'utilisation de gaz contre les populations reléve de "crimes contre l'humanité" ...Quant à la France, elle continue son petit jeu de l'alternance au nom d'un "changement" revenant à tourner en rond, tandis que, faute de grande voix pour réveiller les consciences, son rôle dans le monde s'efface...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans L'Histoire
commenter cet article

commentaires

Jacques Heurtault 12/09/2013 10:02


Il y a plusieurs écueils à éviter :


1. S'assurer dans un premier temps que les paroles ont été effectivement prononcées  d'une part.


2. S'assurer ensuite qu'elles l'ont été par la personne qui est supposée les avoir prononcées


3. S'assurer qu'elles ont eu l'importance qu'on leur attribue dès leur prononcé et non plusieurs années après voire plus ...


Les exemples sont nombreux où l'Histoire enseignée est très éloignée de l'Histoire réelle.


Et je ne dis rien des oublis "opportuns" car les faits n'allaient pas dans le "bon" sens (celui que l'on voulait retenir).


L'enseignement de l'Histoire n'est décidément pas très glorieux ...