Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 23:24

      Il a toujours été impossible d'avoir du passé une histoire objective, en dépit des efforts des historiens, car l'histoire est par définition une relation incomplète - ne pouvant tout retenir - et plus ou moins partiale, en raison du contexte de son évocation ...

 

   Il en est ainsi de l'histoire des grands hommes - ou réputés tels - de l'histoire de France et, à l'instar de Clovis, de Henri IV ou de Napoléon 1er, celle de Louis XIV comporte des aspects encore inconnus ou délibérément écartés jusqu'à maintenant ...Tel est le sujet d'un numéro spécial de la Revue Géo-Histoire de 2011 montrant quelle fut la part "d'ombre" dans la vie du "Roi-Soleil"...

 

   Louis XIV fut dénommé le "Roi-Soleil" dès le début de son règne personnel en 1661 quand il affirma qu'il ne prendrait pas de 1er Ministre, ce que l'histoire a retenu dans l'espression : "L'Etat, c'est moi !" ...Mais cette dénomination ne fut pas une invention de courtisans soucieux d'obtenir ses bonnes grâces, car lui-même s'était fait dès son adolescence une haute idée de sa fonction, se considérant en qualité de Roi "très chrétien" sacré à Reims comme le représentant de Dieu sur terre, et de façon  ...plus païenne comme le Soleil règnant sur l'univers, des médailles montrant l'effigie de son visage entouré de rayons, avec la devise "Nec potior, nec par" (Nul ne le dépasse, nul ne le vaut) ...Il se considérait lui-même comme un nouvel ...Alexandre, et se faisait appeler "Louis-le-Grand", expression désignant encore le lycée de Paris le plus célèbre de France ...Et pour les français comme pour les étrangers, le symbole de son règne "brillant" reste le Château de Versailles, qui est encore maintenant le plus prestigieux des châteaux, où des actes historiques ont été signés (la proclamation de l'Empire allemand après la défaite française de 1871, ...et sa capitulation en 1919 après la victoire alliée de 1918 ) ...et où des manifestations officielles sont encore tenues (ex : la réception de Kennedy par De Gaulle le 1er juin 1961) ...Enfin, il avait su s'entourer d'artistes et de musiciens en leur conférant subsides et honneurs, entre autres l'architecte Lansart, le peintre Le Brun, le sculpteur Coysevox, le musicien Lulli, les dramaturges Racine et Molière, le fabuliste La Fontaine...

 

   Mais le Roi-Soleil avait aussi sa part d'ombre ...D'abord, pour réaliser ses rêves de grandeur, il a sacrifié des milliers d'ouvriers et de soldats, qu'il s'ag isse de l'hécatombe des hommes s'étant échinés à acheminer l'eau de l'Eure pour les "Grandes Eaux" du Château de Versailles ...et surtout des nombreuses guerres contre les autres pays d'Europe (guerre de Hollande, guerre de la Ligue d'Augsbourg, guerre de succession d'Espagne...), sans parvenir à des avancées territoriales et en commettant même des horreurs (dévastation du Palatinat) ...D'autre part, il a fait preuve d'une intolérance que n'avait pas manifesté son ancêtre Henri IV, en révoquant en 1685 son Edit de Nantes qui avait accordé des garanties aux Protestants, contraignant ainsi 200.000 d'entre eux qui ne voulaient pas se convertir au catholicisme à s'exiler, ce qui contribua, avec des calamités naturelles (sécheresse), à appauvrir fortement la France ...Finalement, au terme de 72 ans de règne, le plus long de l'histoire de la monarchie française (1643-1715 : régence de sa mère Anne d'Autriche + règne pdrsonnel), il laissa la France dans une situation difficile que son successeur Louis XV, assez indifférent et résigné ne pourra redresser ("Après moi, le déluge") ... Enfin, sur un plan personnel, si on peut ironiser sur la succession des "favorites" (les plus connues étant Louise de La Vallière, Athénaïs de Montespan et Françoise de Maintenon), on ne peut que réprouver la condamnation et l'exil de Nicolas Fouquet, dont il avait jalousé le luxe au château de Vaux-le-vicomte, ainsi que l'exil moins célèbre de Bassy-Rabutin qui avait osé brocarder les vices de la Cour dans une "Histoire amoureuse des Gaules" ...Et on n'en finirait d'évoquer les répressions (celle de la révolte des esclaves aux Antilles, celle des Camisards par des "dragonnades" dans le Languedoc...), et les emprisonnements sans jugement sur simple "lettre de cachet", notamment à La Bastille qui acquiert alors une réputation détestable comme symbole de la tyrannie ...Car Louis XIV,, en véritable tyran, voulait que tous ses sujets lui obéissent au doigt et à l'oeil, et même sa "Cour"était règlée par une "étiquette" implacable, allant jusqu'à préciser le nombre des révérences et l'ordre des repas ...Ainsi a-t-il incarné la monarchie "absolue" ...

 

   Mais l'homme qui avait voulu imposer au monde une sorte de "paradis" personnel ne put imposer à sa propre destinée une fin conforme à cette image, car il mourut dans les plus grandes souffrances, atteint de la goutte et de la gangrène, le 1er septembre 1715...

 

 

NB :  Le présent article s'inscrit dans une série devant corriger l'image stéréotypée présentée dans les livres scolaires et le plus souvente reprise par l'opinion courante pour les personnalités célèbres de l'histoire de France.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Personnalités
commenter cet article

commentaires

Nicolas 14/02/2017 19:16

Louise 14 etais un sale megalomane dictateur a l ego plus gran2que sont foutu châteaux de versaille il vaut pas mieux en therme de perte humaines que staline leut être plus j ai jamais aimé se gros porc couronne

Lydihaut 30/12/2012 11:45


Et si la guerre n'était que de la légitime défense qui par définition est autorisée parce que indispensable pour survivre? Les soldats sont tués et tuent par procuration parce qu'ils en ont
l'ordre de la part de leur gouvernement. Comme le bourreau pend le condamné par ordre et suite a un jugement équitable. Aux Etats Unis le terme G.I. pour ceux qui l'ignorent veut dire
"Governement issue". Quant à la citation de Clemenceau elle est extrêmement discutable, car je pense que les militaires qui font le sacrifice de leur vie plus facilement que les politiques ont
beaucoup à décider dans le domaine de la guerre. Les politiques sont surtout là pour parler et conserver leur situation souvent confortable en se faisant aimer et élire par le "bon peuple".
Regardez aujourd'hui par qui nous sommes représentés....

Jean Daumont 28/12/2012 15:56


...Et avez-vous remarqué qu'en cliquant sur chaque élément du tabeau de droite (Humour, paix, vieillesse, etc), vous avez d'autres collections de citations ?!...

Jacques Heurtault 28/12/2012 11:29


Quelle magnifique liste de citations!


Magistral apport culturel!


Merci, Monsieur le Pédagogue!

Jacques Heurtault 28/12/2012 00:17


"La guerre, c'est le massacre de pauvres gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent mais qui, eux, ne se massacrent pas." J'aurais attribué cette belle phrase à Anatole
France ... Mais, maintenant, je doute! Monsieur Daumont va nous régler cette question en deux coups de cuiller à pot ... Que dis-je, deux coups? Un seul coup va suffire!

Jean Daumont 28/12/2012 00:40



Un coup seulement, bien sûr ...C'est une citation de Paul Valéry !...


Voir le N° 'Historia qui vient de paraître sur les citations historiques...


Et sur la guerre, j'en ai 42 à votre disposition :






Si tu veux la paix, prépare la guerre. (Si vis pacem, para bellum)  Anonyme


A une juste guerre, préférons une injuste paix.  Samuel
Butler  (Remains)


Il est plus facile de faire la guerre que la paix.  Georges
Clemenceau  (Discours de paix)

















La guerre ! C'est une chose trop grave pour la confier à des militaires.  Georges
Clemenceau  (Soixante Années d'histoire française : Clemenceau - par Suarez)


La guerre, c'est la guerre des hommes ; la paix, c'est la guerre des idées.  Victor Hugo  (Fragments)


La crainte de la guerre est encore pire que la guerre elle-même.  Sénèque


On ne fait la guerre que pour se débarrasser de la guerre.  Jean
Jaurès


La guerre est une poursuite de l'activité politique par d'autres moyens.  Carl von Clausewitz  (De la
guerre)


Ce que je maintiens, c'est que la guerre fait joliment bien dans l'histoire, et que la paix fournit une piètre
lecture.  Thomas Hardy  (The Dynasts, II, 5)


En temps de paix les fils ensevelissent leurs pères ; en temps de guerre les pères ensevelissent leurs fils. 
Hérodote  (Histoires, I,
87)


Une guerre est juste quand elle est nécessaire.  Machiavel  (Pensieri, II, 9)


La guerre est divine en elle-même, puisque c'est une loi du monde.  Joseph de Maistre  (Les Soirées de
Saint-Pétersbourg)


Il y a des guerres justes, il n'y a pas d'armées justes.  André
Malraux  (L'Espoir)


Que la victoire demeure avec ceux qui auront fait la guerre sans l'aimer.  André Malraux  (Les Noyers de
l'Altenburg)


La politique est une guerre sans effusion de sang et la guerre une politique sanglante.  Mao Zedong  (Citations du président
Mao Tsé-Toung, V)


Vous aviez à choisir entre la guerre et le déshonneur ; vous avez choisi le déshonneur et vous aurez la
guerre.  Winston Churchill  (Lettre au premier-ministre Chamberlain après la signature des accords de Munich avec Hitler)


Braves devant l'ennemi, lâches devant la guerre, c'est la devise des vrais généraux.  Jean Giraudoux  (La guerre de Troie
n'aura pas lieu)


Une guerre laisse le pays avec trois armées : une armée d'infirmes, une armée de pleureuses et une armée de
voleurs.  Henri Louis Mencken


Les guerres ont toutes sortes de prétextes, mais n'ont jamais qu'une cause : l'armée. Otez l'armée, vous ôtez la
guerre.  Victor Hugo  (Actes et paroles)


Cinquante ans sans guerre c'est long. Pas pour les militaires qui préfèrent mourir dans leur lit mais pour les industriels et pour
les maçons.  Philippe Bouvard


La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent
pas.  Paul Valéry


La première victime d'une guerre civile, c'est la justice.  Ken
Follett  (Les piliers de la terre)


La guerre, on le sait, fut pendant longtemps le plus sûr et le plus rapide véhicule de la civilisation. 
Jules Verne


La première victime d'une guerre, c'est la vérité.  Rudyard
Kypling


On ne peut abolir la guerre que par la guerre. Pour qu'il n'y ait plus de fusils, il faut prendre le fusil. 
Mao Zedong  (Citations du
président Mao Tsé-Toung, V)


Je trouve la guerre haïssable mais bien plus ceux qui la chantent sans la faire.  Romain Rolland  (Au-dessus de la
mêlée)


Quand les riches se font la guerre, ce sont les pauvres qui meurent.  Jean-Paul Sartre  (Le Diable et le Bon
Dieu)


La guerre n'est pas si onéreuse que la servitude.  Vauvenargues  (Réflexions et
Maximes)


Sans la guerre, le monde sombrerait dans le matérialisme.  Helmut
von Moltke  (Lettre au docteur Bluntschli)


L'objet de la guerre, c'est la paix.  Aristote


La paix est l'intervalle entre deux guerres.  Jean Giraudoux


Les vrais vaincus de la guerre, ce sont les morts.  Ernest Renan









A la guerre, on tue non pour tuer, mais pour ne pas être tué.  Henri Brialmont


Le courage nourrit les guerres, mais c'est la peur qui les fait naître.  Emile Chartier,
dit Alain  (Propos)


C'est une erreur fatale d'entrer en guerre sans la volonté de gagner.  Douglas MacArthur


La façon la plus rapide de mettre fin à une guerre est de la perdre.  George Orwell


La grande illusion, c'est la guerre. La grande désillusion, c'est la paix.  Marcel Achard


A la guerre, c'est celui qui doute qui est perdu : on ne doit jamais douter.  Ferdinand Foch


On fait la guerre quand on veut, on la termine quand on peut.  Machiavel  (Le Prince)


La guerre serait un bienfait des dieux si elle ne tuait que les professionnels.  Jacques Prévert  (Fatras)


La guerre préserve la santé morale des peuples.  Friedrich
Hegel  (Sur l'étude scientifique du droit naturel)


La guerre révèle à un peuple ses faiblesses, mais aussi ses vertus.  Gustave Le Bon  (Hier et
Demain)








Quelques
thèmes : -
Ame
- Beauté
- Communauté
- Décence
- Emotion
- Folie
- Gouverner
- Humour
- Instruction
- Joie
- Liberté
- Monde
- Orgueil
- Paix
- Rupture
- Sentiments
- Tolérance
- Vieillesse
Tous les thèmes


Quelques
auteurs : - Alain
- Charles Baudelaire
- Confucius
- Montesquieu
- Stendhal
Tous les
auteurs