Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 00:08

   " Impossible n'est pas français" avait répondu Napoléon 1er à un de ses généraux en 1813...La formule a fait fortune , car elle flattait l'amour-propre des Français ...C'est si vrai qu'au milieu du 20ème siècle, un journal illustré pour les adolescents titrait encore "A coeur vaillant, rien d'impossible " !...

   "Tout est possible" encore en France, en ce début du 21ème siècle...Mais ce n'est plus seulement la possibilité de réaliser des exploits, c'est aussi celle de faire des bêtises ...On vient d'en commettre une de belle taille le 12 février 2010, celle d'un TGV Paris-Rennes qui...a oublié de s'arrêter comme prévu au Mans !...Evidemment toute la France s'est esclaffée, du haut de la Tour Eiffel jusqu'au fin fond des chaumières ...Il y a même eu des plaisantins qui ont demandé si le TGV n'avait pas continué jusqu'à Brest, avant de tomber à l'eau !...Et d'autres, plus "rosses", qui ont évoqué les vaches qui rient en voyant passer le train ...Mieux vaut en rire, en effet ...

   Mais c'est tout de même une histoire bête à pleurer ...et fort regrettable : d'abord pour les voyageurs qui, à cause d'un "canard boiteux" conduisant le train, ont attendu sur les quais par un ..."froid de canard"
 ...Ensuite pour la réputation de la "technologie française" qui va en prendre un coup dans les faits divers ou les pages humoristiques des journaux du monde entier ...De quoi perdre des marchés dans un pays comme la Chine ! ...Et ceci alors qu'il suffisait de prévoir les feux de signalisation nécessaires, en cas "d'erreur humaine", pour ralentir et arrêter le train ...Il est vrai que la SNCF n'en est pas à son premier incident (cf article du 9 juillet 2008 - Rubrique Transport), en dépit des subventions de l'Etat - donc de la contribution des citoyens - pour remédier à ses dettes abyssales...

   Le comble est que la SNCF proclame dans un de ses slogans : "A nous de vous faire préférer le train ! " ...et qu'elle affirme, dans un autre slogan : "Avec la SNCF, tout est possible ! " ...En effet, tout est possible, y compris de laisser les voyageurs sur les quais ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Transport
commenter cet article

commentaires

DAUMONT Jean 15/02/2010 19:06


   J'avais seulement envie de rigoler un peu dans mon article ... J'avoue que la catastrophe de Belgique ne m'inspire maintenant que le silence ...


Jacques 15/02/2010 11:38


VRAIES QUESTIONS ( à l'attention de M. JH):
TGV Paris Rennes:

Les différents témoignages / articles / dépêches qui sont parus ici et la ne font pas état d'un freinage d'urgence. Donc pas de signal d'alarme tiré par les passagers pour faire prendre
conscience au conducteur de son erreur.


Première remarque : à quelle vitesse est passé le TGV en gare du Mans pour ne pas pouvoir s'arrêter ?


Seconde remarque : Comment le conducteur - censé avoir une fiche - a pu manquer son arrêt ?


S'il était endormi et que les commandes étaient relâchées, le train se serait arrêté tout seul. Le TGV étant pourvu d'un système dit de veille automatique pour s'assurer de la
vigilance permanente du mécanicien.


D'où une troisième remarque : si le train a pu continuer son trajet, c'est que le signal était VERT. En effet, s'il avait été
rouge, le système d'information du train aurait remonté instantanément ce franchissement interdit et aurait forcé le conducteur à réagir.


Ce petit enchaînement de questions montre que la responsabilité du conducteur n'est peut être pas la seule à devoir être engagée. Quid du chef de bord ? Quid du poste d'aiguillage ?...


 


jf.




Jacques 15/02/2010 10:57


J'ose espérer que M. JH n'aura pas l'impudence de revenir sur ce sujet après la catastrophe de Bruxelles ce matin (à moins qu'il n'en entende pas parler....) sachant que les chemins de fer belges
ont été transformés en trois société anonymes en 2008 !

jf.


Jacques 15/02/2010 10:25


Si M JH n'a pas le temps d'éplucher la presse, alors qu'il se dispense de remarques du genre de celle ci-dessus:
Curieusement, "on" n'en a pas fait un battage phénoménal .

Je ne vois pas du tout de questions auxquelles répondre dans le commentaire en question.

Il s'agit juste de soi-disant déductions partant d'un postulat faux et basées sur une situation inexistante

jf.


Jacques Heurtault 14/02/2010 19:14


Jacques II, en retraite depuis ... (?) a le temps, lui, d'éplucher toutes les dépêches de l'AFP, tous les articles du Monde, etc ... Moi, pas! D'ailleurs, ça ne m'interesse guère ... Je plus grande
confiance dans la "Presse" ... surtout quand l'essentiel de l'article, pour le journaleux ( de merde!), consiste à développer son point de vue personnel, souvent même avant de porter à la
connaissance de ses lecteurs (de plus en plus rares à ce que l'on dit ...) les faits les plus indubitables ...
J'aurai préféré que Jacques II réponde à MES interrogations!