Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Convergences
  • : Réflexions sur l'actualité en tous genres.
  • Contact

Recherche

Archives

15 juillet 2007 7 15 /07 /juillet /2007 16:29

   L'Union Méditerranéenne ...ou le retour de l'Histoire... Certains commentateurs y voient même la preuve que l'Histoire est donc un éternel recommencement... Vision évidemment exagérée, car la configuration politique n'a pas cessé de changer à travers les siècles... Mais la Mer Méditerranée n'en est pas moins restée le "berceau de la civilisation occidentale"... Dans l'Antiquité, alors que la navigation ne permettait pas de s'éloigner des côtes, elle était vraiment au sens fort la "mer au milieu des terres", celles-ci étant d'ailleurs imaginées comme un disque plat avec le ciel au-dessus et l'abîme des enfers au-dessous... Il y fut question des "Peuples de la mer" au temps de l'Egypte ancienne, puis de la "colonisation grecque" s'étendant de l'Asie Mineure à l'Italie (Grande Grèce) et au sud de la Gaule (Marseille, créée par les Phocéens), avant l'Empire macédonien dans la zone orientale, puis l'Empire romain qui en fit la "Mare nostrum"... Mais à partir du 4ème siècle, elle devint l'objet d'un conflit séculaire entre les pays du Nord issus des invasions "barbares" ...et les pays du Sud réunis par l'invasion "arabe" : croisades chrétiennes, invasion turque, colonisation européenne ...et décolonisation menant à un monde méditerranéen divisé et même en proie à de nombreux conflits : entre Grecs et Turcs (Chypre), entre Palestiniens et Israëliens (Moyen-Orient), entre Algérie et Maroc (Sahara occidental)...

   Le projet d'Union Méditerranéenne entrepris par le Président Sarkozy ne manque donc pas de grandeur, car il relance un vieux rêve historique, celui de rendre à la Méditerranée un rôle central dans les relations internationales... Ce projet n'est certes pas entièrement nouveau, car des tentatives de regroupement - au moins "régionales" - ont déjà eu lieu : union du Maghreb entre Algérie, Tunisie et Maroc, ...Etats-Unis d'Afrique entre Lybie et Egypte, Marché Commun proche-oriental après les accords d'Oslo..., sans lendemain... Il y a eu aussi le Processus de Barcelone qui a créé en 1995 'l'Euromed" avec la vocation de créer un "espace de paix et de collaboration", auquel l'Union Européenne a consacré plus de 20 milliards d'euros,...sans grands résultats.

   C'est d'ailleurs pourquoi le projet du Président Sarkozy est ambitieux, un peu trop même... à en juger par ses déclarations en Algérie et Tunisie le 10 juillet 2007 : il envisage en effet une Union Méditerranéenne dotée d'institutions semblables à celles de l'Union Européenne, avec un Conseil de la Méditerranée, des sommets périodiques des chefs d'Etat ou de gouvernement, et à terme des structures permanentes... Et il prévoit même des prérogatives s'étendant des problèmes politiques aux problèmes d'économie, d'environnement, d'éducation et de recherche... Certes, il affirme être conscient de la nécessité d'une démarche pragmatique : déjà, comme Ministre de l'Intérieur, il a résolu des problèmes concrets relatifs à l'immigration et à la sécurité... et il est décidé à règler d'abord des sujets d'intérêt général comme l'environnement, ne serait-ce que pour sauver la ...mer, menacée de mort écologique... Mais il va aussi au devant de nombreuses difficultés :

   - Difficultés politiques dues à la persistance de conflits mais aussi aux rivalités entre les pays... Déjà le Président Sarkozy a dû renoncer à une visite au Maroc, pour une question de préséance accordée à l'Algérie... D'autre part, l'équilibre entre les pays du Sud et les Pays du Nord déjà membres de l'Union Européenne n'est pas défini... Enfin l'alternative proposée à la Turquie de jouer un rôle essentiel en "Méditerranée" en contrepartie d'un refus de son entrée dans "l'Europe" ne sera pas nécessairement acceptée par ce pays... Par ailleurs, le renforcement de l'influence française, déjà forte en raison de son implantation ancienne en Afrique dite "noire", ne peut que susciter la résistance et la rivalité des Etats-Unis et de l'Angleterre...

   - Difficultés économiques dues à un développement inégal des pays concernés rendant nécessaire la création d'une Banque Méditerranéenne d'investissement, à l'instar de la Banque Européenne, pour la mise en valeur et l'exploitation commune des richesses naturelles, notamment pour le pétrole et le gaz, où l'Union Européenne pourra trouver un élément d'équilibre à sa dépendance actuelle des pays de l'OPEP et de la Russie.

   Afin de faire avancer son projet, le Président Sarkozy souhaite une réunion des chefs d'Etat ou de gouvernement au 1er semestre 2008, ...mais aucun d'entre eux, sauf en Tunisie, n'a encore répondu... La route risque donc d'être plus longue que prévu... Mais si le succès est au bout, le Président Sarkozy ne marquerait pas seulement l'histoire de France, mais celle du monde... On peut imaginer qu'il y a "pensé", même s'il ne l'a pas encore "dit"...

   -

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Daumont - dans Polit. internationale
commenter cet article

commentaires